Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 07:30

Un an déjà que j'ai découvert le blog de Leiloona et son atelier d'écriture "Une photo, quelques mots". J'avais un peu écrit, et j'avais adoré ! Me voilà de retour avec cette nouvelle photo et son histoire.

 

Le principe en quelques phrases : Leiloona poste chaque semaine une photographie qu'elle aura choisie. Cette photographie sert de base pour écrire notre texte. Les textes sont publiés chaque lundi, avec ni ton ni genre imposé. Bien entendu, la photographie et le texte ne sont pas libres de droit !

 

couple-cinema.jpg

© Kot

 

 

      Ouh là là ! Que je suis fatiguée ! Et en plus il m'emmène au cinéma, je vais m'endormir pendant le film, c'est une certitude. Ou alors le sujet devra être passionnant... tiens, qu'est-ce qu'il me dit ?
        - Je suis bien tenté par "Pompeux galimatias"

       Ouh là là ! Ca promet... Vite que je me penche vers les deux autres seuls films proposés ! Euh... mes yeux lisent à grande vitesse mais mon cerveau n'interprète rien! Vite réfléchis !!
         - Et celui là, ça ne te dis pas ? , je lui demande.

         Ouh là là, je viens de voir l'image associée au texte ! Ca promet ! Une histoire sensée être drôle imagée par un porc dans une prairie. Peut-être est-ce un remake de "Babe" ?
         - Quoi qu'est-ce que tu viens de dire ?, ça c'est moi qui le dit. Je me rends compte que je n'écoute strictement rien à ce qu'il dit.
       - Le film du cochon qu'on nourrit pour aller à l'abatoir, non merci. Celui qui n'a pas de place pour bouger, qui est suralimenté, gavé je devrais dire, aux antibiotiques et qu'on tue à la chaîne, je passe. Remarque c'est plutôt bien vu, cette image toute lisse pour dénoncer les conditions industrielles de ce marché cochon. Pour tout te dire, je suis plutôt pour le film comique, si tu ne veux pas voir "Pompeux galimatias". "La fille sans tête" promet au moins de rire.
          - Ah oui, tiens je me suis trompée de case quand je te l'ai montré. Va pour le film drôle.
 
        Ouh là là, je me sens mal... La fille à l'écran est peut-être sans tête, mais moi j'ai un ventre tout ce qu'il y a de plus visible. Un petit être grandit dans mon ventre. Je l'imagine déjà, je m'imagine déjà maman... avec des affaires minuscules pour... Quoi on me parle encore ? Décidément mon réseau captant l'extérieur n'est pas très performant en ce moment.
          - Madame ! Vous pouvez passer madame, vu que vous êtes enceinte.
          - Merci mais je ne me sens pas très bien je vais aller m'ass...
 
        Ouh là là, me voilà faible d'un coup. Heureusement Pierre est là pour me soutenir. On me parle mais je n'entends rien. Juste "poum poum poum..." les battements de mon coeur. Et le sien. Battant à l'unisson.

          Ouh là là, je l'aime déjà ! !

 

V.

1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 11:22

Harry_Potter_7_reliques_de_la_mort.jpgAprès Harry Potter à l'école des sorciers Harry Potter et la Chambre des Secrets Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban  Harry Potter et la Coupe de Feu, Harry Potter et l'Ordre du Phénix et Harry Potter et le Prince de Sang-Mélé, voici venu le temps de la fin avec : Harry Potter et les Reliques de la Mort. Quand je l'ai lu pour la première fois, j'étais tellement obnubilée par le fait que ce soit l'ultime, le dernier tome de la série que j'avoue qu'à part la fin, il me reste d'énormes trous de mémoire. De quoi entamé ce tome avec envie et l'air de redécouverte avec la magie de la première fois.

 

Résumé de ce tome : "Cette année, Harry a dix-sept ans et ne retourne pas à Poudlard. Avec Ron et Hermione, il se consacre à la dernière mission confiée par Dumbledore. Mais le Seigneur des Ténèbres règne en maître. Traqués, les trois fidèles amis sont contraints et la clandestinité. D'épreuves en révélations, le courage les choix et les sacrifices de Harry seront déterminants dans la lutte contre les forces du Mal. Avec le dénouement de l'héroïque histoire de Harry Potter, J.K. Rowling signe un chef-d'œuvre d'une grande humanité et d'une maîtrise incomparable."

 

Et voilà, toutes les bonnes choses ont une fin, et celle-ci est arrivée pour Harry Potter.

 

Le début est particulièrement lent pour ce dernier tome, mais cela ne m'a pas vraiment gêné, car j'ai ainsi pu en profiter à fond. Tout au long de la lecture, on n'arrête pas de se dire que "c'est la fin", et qu'elle approche bien vite.

 

Les mystères sont dévoilés (bien que certaines questions restent en suspens...) et j'ai vraiment bien aimé l'épilogue (on sait ce que deviennent les personnages). On laisse donc reposer tranquillement cette série... jusqu'à la prochaine relecture ;)

 

Bref, un tome final digne de la série, qui conclut en beauté cette saga particulièrement prenante et envoutante !!! 

 

V.

 

Encore merci Pomm, la lecture commune de la saga était une excellente idée car j'ai aimé me replonger dans cet univers (moi qui ne relis qu'extrêmement rarement un livre) !!

 

Précédents tomes lus et chroniqués :
  - Harry Potter à l'école des sorciers (tome 1)

  - Harry Potter et la Chambre des Secrets (tome 2)

  - Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban (tome 3)

  - Harry Potter et la Coupe de Feu (tome 4)

  - Harry Potter et l'Ordre du Phénix (tome 5)

  - Harry Potter et le Prince de Sang-Mélé (tome 6)

4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 11:16

Harry_Potter_6_prince_de_sang-mele.jpgAprès Harry Potter à l'école des sorciers Harry Potter et la Chambre des Secrets Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban  Harry Potter et la Coupe de Feu, et Harry Potter et l'Ordre du Phénix, nous avançons doucement vers la fin de l'histoire avec ce sixième tome : Harry Potter et le Prince de Sang-Mélé. Je garde des souvenirs assez présents de ce tome et comme pour les précédents, j'avais hâte de me replonger dedans !.

 

Résumé de ce tome : "Dans un monde de plus en plus inquiétant, Harry se prépare à retrouver Ron et Hermione. Bientôt, ce sera la rentrée à Poudlard, avec les autres étudiants de sixième année. Mais pourquoi Dumbledore vient-il en personne chercher Harry chez les Dursley ? Dans quels extraordinaires voyages au cœur de la mémoire va-t-il l'entraîner ?"

 

Ce tome, continuité directe avec le tome 5 , est plus sombre. L'histoire prend une tournure plus sérieuse et les deux clans (le Bien et le Mal) se différencient clairement.

 

Je ne vais pas m'étendre cette fois-ci, la fin approche et cela se sent. Je ne peux que vous recommander de le lire (de toute façon, une fois la saga Harry Potter commencée, il est dur de résister ;) )

 

Bref, un bon tome qui amène tout droit vers la conclusion ! 

 

V.

 

Précédents tomes lus et chroniqués :
  - Harry Potter à l'école des sorciers (tome 1)

  - Harry Potter et la Chambre des Secrets (tome 2)

  - Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban (tome 3)

  - Harry Potter et la Coupe de Feu (tome 4)

  - Harry Potter et l'Ordre du Phénix (tome 5)

13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 11:09

Harry_Potter_5_ordre_du_phenix.jpgAprès Harry Potter à l'école des sorciers Harry Potter et la Chambre des Secrets Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban   Harry Potter et la Coupe de Feu, voici le cinquième tome de notre sorcier favori : Harry Potter et l'Ordre du Phénix. Je garde des souvenirs assez clairs de ce tome et comme pour les précédents, j'avais hâte de me replonger dedans !

 

Résumé de ce tome : "A quinze ans, Harry s'apprête à entrer en cinquième année à Poudlard. Et s'il est heureux de retrouver le monde des sorciers, il n'a jamais été aussi anxieux. L'adolescence, la perspective des examens importants en fin d'année et ces étranges cauchemars... Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour et, plus que jamais, Harry sent peser sur lui une terrible menace. Une menace que le ministère de la Magie ne semble pas prendre au sérieux, contrairement à Dumbledore. Poudlard devient alors le terrain d'une véritable lutte de pouvoir. La résistance s'organise autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours."

 

Je n'avais encore pas relu Harry Potter et l'Ordre du Phénix (contrairement aux 4 premiers tomes) et ce fut une très belle redécouverte, même si pour moi il n'égale pas ses prédécesseurs.

 

Tout d'abord, Harry est insupportable dans ce tome (il n'arrête pas de se plaindre et n'agit pas en conséquence). Il en veut à la Terre entière. Disons que cela s'arrange avec le temps, et reprechons cela à l'âge d'Harry (ah l'adolescence !).

 

Ensuite l'histoire peine à démarrer (c'est sûr qu'après la fin du 4ème tome, il est dur de revenir "à la normale"). Et, chose personnelle, un évènement bouleverse les choses à la fin (aïe aïe aïe, je crois que c'est le tome que j'aime le moins...)

 

Toutefois, ce tome est très intéressant à lire et l'on commence à entrevoir ce qui nous attend avec Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom. L'Armée de Dumbledore est aussi un passage que j'ai bien aimé dans Harry Potter et l'Ordre du Phénix.

 

Avec ce tome, les choses sérieuses commencent.

 

V.

 

Précédents tomes lus et chroniqués :
  - Harry Potter à l'école des sorciers (tome 1)

  - Harry Potter et la Chambre des Secrets (tome 2)

  - Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban (tome 3)

  - Harry Potter et la Coupe de Feu (tome 4)

6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 10:58

Harry Potter 4 coupe de feuAprès Harry Potter à l'école des sorciers Harry Potter et la Chambre des Secrets et  Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban  voici le quatrième tome du célèbre sorcier: Harry Potter et la Coupe de Feu. De ce que je me souviens ce tome est rempli d'action et marque le passage de la série à une histoire plus sombre. Après avoir lu le troisième tome, j'avais hâte de passer à celui-ci.

 

Résumé de ce tome : "Harry Potter a quatorze ans et entre en quatrième année au collège de Poudlard. Une grande nouvelle attend Harry, Ron et Hermione à leur arrivée : la tenue d'un tournoi de magie exceptionnel entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les délégations étrangères font leur entrée. Harry se réjouit... Trop vite. Il va se trouver plongé au cœur des événements les plus dramatiques qu'il ait jamais eu à affronter. Dans ce quatrième tome bouleversant, drôle, fascinant, qui révèle la richesse des enjeux en cours, Harry Potter doit faire face et relever d'immenses défis."

 

Harry Potter et la Coupe de Feu est, comme dit plus haut, rempli d'actions (encore plus que les autres), les épreuves s'enchainent et l'on ne s'ennuie pas une seconde. On se demande même comment Harry va s'en sortir.

 

Le début est toujours aussi drôle que les précédents, c'est la fin qui fait basculer la série dans un univers plus sombre. Je ne vais pas ajouter grand chose, juste que l'amitié entre Harry, Hermione et Ron est encore très bien décrite.

 

Bref, un tome "passerelle" toujours aussi intense à lire !

 

V.

 

Précédents tomes lus et chroniqués :
  - Harry Potter à l'école des sorciers (tome 1)

  - Harry Potter et la Chambre des Secrets (tome 2)

  - Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban (tome 3)

30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 17:29

harry_potter_3_prisonnier_azkaban.jpgAprès Harry Potter à l'école des sorciers et  Harry Potter et la Chambre des Secrets, voici le troisième tome du célèbre sorcier: Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban. D'après mes souvenirs, ce tome là était mon préféré, j'avais donc hâte de me replonger dedans.

 

Le résumé habituel au passage : "Sirius Black, le dangereux criminel, qui s'est échappé de la forteresse d'Azkaban, recherche Harry Potter. C'est donc sous bonne garde que l'apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d'une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes... Mais Harry est-il vraiment à l'abri du danger qui le menace ? Le troisième tome des aventures de Harry Potter vous emportera dans un tourbillon de surprises et d'émotions. Frissons et humour garantis !"

 

Décidément mes souvenirs ne m'ont pas trahi car je trouve que c'est un excellent tome. Je trouve parfaitement mon compte entre l'action, le suspens (mais qui est donc ce prisonnier ?), l'humour (le dernier tome aussi drôle) et les émotions. Enfin, on fait la connaissance de Sirius Black et c'est un vrai plaisir (pour ceux qui savent ;) ).

 

J'aime aussi particulièrement la fin de ce tome, mais impossible de la raconter sans spoiler, alors si vous n'avez pas encore lu Harry Potter : lancez-vous sans hésiter !

 

Bref, Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban reste mon préféré de la série !

 

V.

 

Précédents tomes lus et chroniqués :
  - Harry Potter à l'école des sorciers (tome 1)

  - Harry Potter et la Chambre des Secrets (tome 2)

27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 11:47

Harry_Potter_2_chambre_secrets.jpgComme je le disais pour  Harry Potter à l'école des sorciers, avec Pomm une livraddict comme moi, avons décidé de lire ensemble les sept tomes d'Harry Potter écrits par J. K. Rowling. ayant encore une fois adoré le premier tome, je me suis lancée dans ce deuxième tome : Harry Potter et la Chambre des Secrets immédiatement après la fin du premier.

 

Voici un petit résumé pour situer l'action : "Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s'abat sur les élèves, cette deuxième année à l'école des sorciers ne s'annonce pas de tout repos ! Entre les cours de potion magique, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry trouvera-t-il le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ? Un livre magique pour sorciers confirmés."

 

Je me souvenais très bien de l'arrivée en voiture volante dans ce tome et je ne suis pas déçue d'avoir relu ce passage : mythique pour moi ! Qui n'a pas rêvé d'avoir une voiture volante ? Et surtout leur arrivée que je n'ai pas oublié : le saule cogneur !!! Que de bonnes idées cette J. K. Rowling !

 

J'ai tout autant aimé Harry Potter et la Chambre des secrets que Harry Potter à l'école des sorciers. C'est toujours aussi drôle et émouvant. avec cette fois-ci un mystère à résoudre qui nous tient en haleine jusqu'au bout ! Moi aussi je veux être Fourchelang ^^

 

Il y a aussi toute une partie sur le polynectar, ou comment se transformer en quelqu'un d'autre... c'est toujours très intéressant pour apprendre plein de choses sur ses ennemis ! heureusment quand même qu'Hermione est une douée, parce que sinon on se demanderait comment ferait Harry et Ron pour se débrouiller :D

 

Bref, encore une excellente relecture pleine d'humour, de sentiments et de mystère : tout ce qui fait un bon livre ! Soupoudré de magie et j'adore encore une fois !!!!

 

V.

 

Précédents tomes lus et chroniqués :
  - Harry Potter à l'école des sorciers (tome 1)

28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 11:29

Harry_Potter_1_ecole_sorciers.jpgAvec Pomm, nous avions décidé l'année dernière de (re)lire tous les tomes d'Harry Potter. En ce qui me concerne c'est donc une relecture de la saga complète alors que pour Pomm, c'est une relecture des premiers et ce sera une découverte des derniers.

 

Pour ceux qui n'habiteraient pas cette planète, voici un résumé de ce premier tome : Harry Potter à l'école des sorciers : "Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l'entoure ? Et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ? "

 

Après une panne de lecture, c'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé Harry, Ron et Hermione et que j'ai redécouvert leur rencontre et le début de leur indéfectible amitié ! Quand je me suis lancée dans ma lecture, j'avais peur de moins apprécier Harry Potter... mais ce ne fut clairement pas le cas !!! Dès les premiers chapitres, je suis encore une fois rentrée facilement dans l'histoire jusqu'à ne plus pouvoir en sortir.

 

Quel plaisir de redécouvrir le Quidditch, Dumbledore avec ses yeux perçants, Hagrid et ses animaux domestiques,Rogue et son antipathie, le chemin de Traverse où tout est magique, la voie 9 3/4 (toujours aussi drôle !) avec le Poudlard Express, l'école même de Poudlard, et encore tellement de choses qu'il est impossible de toutes les citer ici ! Je rejouterai juste les chocogrenouilles avec les images qui bougent (qui n'a pas rêvé de ça un jour ?)

 

Bref, j'ai redécouvert Harry Potter à l'école des sorciers avec une certaine nostalgie mais je l'ai trouvé toujours aussi touchant, drôle et prenant. A (re)découvrir impérativement donc !

 

V.

21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 07:29

laBelleEtLaBete.jpgAprès Cendrillon et  La Belle au bois dormant,  Blanche-Neige de Charles Perrault, ainsi que La petite sirène de Hans Christian Anderson , me voici de nouveau de retour pour le challenge "La face cachée des Disney" de isallysun !

 

Pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire, voici un rapide résumé : "Pour une rose cueillie dans son jardin, la Bête garde la Belle prisonnière. Faudra-t-il mourir sous les griffes du monstre ? Ou l'amour et la magie feront-ils des miracles ?"

 

Avant toute chose, je tiens à préciser que j'aime beaucoup le dessin animé de Disney sur La Belle et la Bête alors j'espérai que le conte m'apporte autant de romantisme. Et bien ce fut le cas et je suis bien contente d'avoir lu le conte original.

 

Dans cette version originale, Belle, n'est pas fille unique mais a trois frères (gentils) et deux soeurs (vraiment ignobles et vénales). Un jour le père perdit sa fortune et en allant chercher de quoi nourrir sa famille, tomba sur un chateau en se perdant. Il était très fatigué alors il  mangea et dormit dans ce chateau. En repartant, pendant qu'il cueillait une rose pour Belle, la Bête fit son apparition et lui dit qu'il avait été bien gentil de lui offrit le gite et le couvert. La Bête lui offrit un marché : le père pouvait repartir si une de ses filles venait volontairement à lui, ou alors s'il se représentait lui-même dans trois mois pour le tuer. Cette partie ressemble relativement au Disney.

 

Ensuite, pour abréger, la Belle se sacrifia et vécu un moment avec la Bête, qui ne voulait pas du tout la tuer. Elle vit donc la grande bibliothèque (grand moment du Disney !). La Bête par contre ici, ne fait son apparition qu'une fois par jour : au diner où il demandait à la Belle si elle ne voulait pas l'épouser... Bien que la Belle ne soit pas malheureusement, elle se demanda comment allait son père. La Bête lui offrit alors un miroir magique qui lui permettrait de rester en lien et autorisa la Belle à partir une semaine.

 

La Belle vit donc ses soeurs qui n'étaient pas du tout heureuses avec leurs maris respectifs. Elle en voulait toujours à la Belle alors l'obligèrent à rester une semaine de plus. La Bête fut alors très malheureuse... et la Belle sentit son absence comme douloureuse. Elle décida de rentrer au chateau. c'est alors qu'elle crut que la Bête était morte de chagrin... Comprenant alors qu'elle l'aimait, la Bête devient un magnifique homme "avec de l'esprit". Il se marièrent, mais les soeurs, toujours plus détestables étaient encore jalouse. c'est alors qu'une fée le transforma en statue jusqu'à ce qu'elles soient enfin gentilles (c'est résumé, mais c'est l'idée). L'histoire ne dit pas ce qu'elles devinrent et si elles ont réussi à retrouver allure humaine...

 

Bref, l'histoire originale de La Belle et la Bête de Madame Leprince de Beaumont est une belle histoire où le romantisme est présent. Mais je suis bien contente que Disney ait supprimé ses soeurs, car on ne comprend pas pourquoi elles sont si méchantes !

 

V.

 

La Belle et la Bête entre dans le challenge "La face cachée des Disney" de isallysun. Etant mon cinquième conte La Belle et la Bête clôt en beauté ce challenge !

challenge disney

17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 07:09

La photo et l'inspiration de la semaine :

 

venise.jpg

© Romaric Cazaux

 

Il a fait son travail et vient rendre des comptes à son patron. Passer la foule était simple, tant les gens ne se préoccupaient que de leur petite personne. Il aurait même pu voler ici et là, mais ce n'est pas le but du jour, ainsi il laissa couler. Et puis il ne fallait pas qu'il traine outre mesure, des chiens pouvaient être à l'affut. Il s'était fait reniflé une fois et il s'en souviendrait toute sa vie. Il s'était laissé distraire par une jolie fille et pendant ce temps là, un flic était passé à proximité. Pas n'importe quel policier écrivant des procès verbaux à tout va comme on distribuerai des tracs. Non un flic de la BS, brigade des stupéfiants. Ah, qu'il avait été idiot de trainer ! Le passage en prison n'était rien comparé à la torture de devoir faire pénitence pour ce boss, plus pourri que n'importe qui.

 

On dit que dans le milieu, les gens ne comptent que sur la confiance. Mais est-ce que la confiance repose sur la peur ? C'est ce qu'il se demandait chaque jour. Chaque p***** de jour qui l'enfoncait toujours plus. Il avait essayé une fois de fuir tout ça, quelle utopie enfantine ! Il n'avait pourtant pas beaucoup d'attache. A part sa mère peut être qu'il voyait une fois tous les trois mois, ou sa soeur qui lui faisait la morale à chaque fois, elle si parfaite. Que des c******* tout ça ! Est-ce qu'elle ne sait pas qu'on sait tous que c'est une maniaco-dépressive ?! Elle fait croire à tout le monde que c'est la femme et la mère parfaite de sa famille si parfaite, alors qu'elle n'arrête pas de hurler à tout va et de dire que personne ne l'aime quand quelqu'un a le malheur de lui proposer une alternative à ses petits plans, préparés avec autant de soin que des plats de grands chefs cuisiniers. Quelle pitié !

 

Il y a bien la petite voisine de dix ans, avec ses couettes, si gentille. Il ne voulait pas qu'elle tombe dans la prostitution plus tard... sa mère donnant assez de sa personne, et son père mort depuis longtemps ne pouvant plus rien pour elle. Il fera tout pour que cela n'arrive pas. C'est cette auto-promesse qui le fait tenir et lui fait faire tout ce qu'il n'aime pas. Il a encore dealé et a encore sniffé. C'est la routine, il n'y échappe pas. Il se demande quand toute sa vie de m**** finira. La seule pensée que tout le monde meurt un jour, suffit à lui redonner un peu de bonne humeur pour vivre quelques instants de plus.

 

"Alors tu as vendu tout le stock, ou tu t'en es fourré la moitié ?" Son boss finira lui aussi par crever. Sa joie de vivre réside dans les moments où il imagine ses différentes morts. "Une fusillade entre tranfiquants et policiers fait plusieurs victimes dont un baron de la drogue", trop gentil. "Il se faisait appelé le Boss, après avoir été arrêté, il a été condamné à dix ans de prison ferme. Dès que le verdic a été prononcé, il s'est pendu dans sa cellule", trop invraissemblable. "Un homme pour l'instant inconnu a été retrouvé mort noyé dans le fleuve, il porte de nombreux coups", déjà beaucoup mieux. Mais sa fin préférée reste celle où il le torture lui-même à coups de couteaux, de poings, de brûlures de cigarettes, tout en lui infligeant le supplice de l'écartelement et de la baignoire, ... "Alors tu pourrais me répondre ! Toujours bon à rien à ce que je vois !" Son boss, l'interrompit encore une fois et cela fit monter sa colère d'un cran. Il lui tendit l'argent amassé aujourd'hui tout en se disant qu'il passerait un jour à l'acte. Qui pourrait bien l'en empêcher ?

 

V.

 

La photographie et le texte ne sont pas libres de droit !

Pour retrouver les textes des autres participants, c'est par ici.