Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 17:45

41Gm7G4mD3L._SL500_AA300_.jpgEnfin le tome 2 !!! Wahou, je ne pensais vraiment pas que j'attendrais 6 mois avant de pouvoir commencer ma lecture, et bien si... Alors je ne sais pas si vous avez lu la critique du 1er tome (sinon jetez-y un coup d'oeil, elle vaut le coup :), en tout cas ma théorie s'est bien confirmée. En effet le 1er tome était vraiment une maniere pour Haruki Murakami de poser les bases de son histoire. Avec le tome 2, nous rentrons enfin dans le vif du sujet... Avant de vous livrer une critique plus détaillée, tout d'abord comme le veut la tradition, un petit résumé de l'histoire :

 

"Les choses qui restent enfermées dans notre coeur n'existent pas en ce monde. Mais c'est dans notre coeur, ce monde à part, qu'elles se construisent pour y vivre. Le Livre 1 a révélé l'existence du monde 1Q84. Certaines questions ont trouvé leur réponse. D'autres subsistent : qui sont les Little People ? Comment se fraient-ils un chemin vers le monde réel ? Pourquoi deux lunes dans le ciel ? Et la chrysalide de l'air, est-elle ce lieu ou sommeille notre double ? Ceux qui s'aiment ne sont jamais seuls. Le destin de Tengo et d'Aomamé est en marche." Un résumé plutôt court mais qui va à l'essentiel.

 

Dans ce deuxième volet, les choses s'accèlerent... Nous sommes au coeur de l'intrique, les littles peoples apparaissent et deviennent des personnages à part entière et l'histoire d'Aomamé et Tengo prend une vraie "dimension romantique", ce qui ne fait que renforcer l"attachement que l'on a pour eux.  En bref, ce deuxième tome est un vrai coup de coeur et je n'ai qu'une hâte : lire le 3ème et dernier volet de la saga. Je pense qu'il faudra certainenement que je patiente encore 6 mois, mais bon si le livre en vaut la peine !

 

Une seule chose me tarubine, le titre ! Autant l'auteur nous explique très bien pourquoi il appelle son roman 1Q84, autant je comprends de moins en moins le rapport avec l'oeuvre de George Orwell. Une société surveillée par les little peoples, un monde qui ne ressemble pas tout à fait au notre avec les deux lunes ? Pour moi tout n'est pas très clair !!! Mais heureusement cela n'enlève rien au charme de l'histoire. Ah oui en fait, il y a également une deuxième chose qui m'a légèrement dérangé, une toute petite : la traduction. J'ai relevé quelques incohérences, rien de grave et je ne leur en tiens pas rigueur, car j'imagine que le japonais ne doit pas être une langue très facile à traduire, mais bon, du moment où l'on s'en rend compte, cela "gâche" en quelque sorte le passage !

 

En conclusion, pour finir et au risque de me répéter, lisez 1Q84, si ce n'est pas déjà fait, car c'est un livre tout en finesse, qui vous transporte dans un autre monde... celui de 1Q84 !

Partager cet article

Repost 0

commentaires