Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 07:30

La photo et l'inspiration de la semaine :

 

limou.jpg

© Romaric Cazaux

 

Je mordillais mes lèvres, cigarette à la main quand je les vis arriver. Sergio et Mario, les deux parrains de la mafia sicilienne dont je fais partie. Ils se croyent forts, leur voiture anglaise spécialement importée par eux et pour eux. Ah! Ils avaient fait une grande impression quand les gosses du quartier étaient descendus au port pour les mater et essayer de gagner leurs faveurs pour avoir le droit à un tour rapide dans leur engin.

 

Moi, ça me fait bien rire quand je les vois tous les deux, frères inséparables. L'un au volant, toujours à crachoter et modiller son cigare à l'odeur entêtante. L'autre à lire son journal anglais en regardant tout le monde de haut, les pupilles au-dessus de ses grosses lunettes bien rondes.

 

On a beau dire, malgré la peur qu'ils nous inspirent, on les aime bien par ici. Ils nous donnent du travail. Enfin ce sont surtout les hommes les plus heureux parce que moi je me serais volontiers passer de faire la "dealeuse d'amour". Ah! que je déteste ce terme ! Les hommes eux l'adorent, accros qu'ils sont au plaisir facile et inconscients de ce que cela représente pour moi. Et pour toutes les femmes comme moi. On croit que ça va s'améliorer, passer et peut-être qu'un jour on aimera ça. Mais c'est un leurre. Une tendre promesse que Mario et Sergio se plaisent à raconter. La voix suave et les mots doux, on croirait tout ce qu'ils racontent.

 

Ils le savent quand ils me regardent comme ça. Je vais partir, me faire la malle. J'expluse la dernière bouffée de tabac, la fumée s'envole en disparaissant. J'écrase négligemment ma cigarette, la réduisant à l'état de mégot. Je monte dans la voiture de qui sera mon dernier client. Le grand départ, c'est ce soir.

 

V

 

La photographie et le texte ne sont pas libres de droit !

Pour retrouver les textes des autres participants, c'est par ici.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Leiloona 04/12/2012 12:16

C'est clair, ces deux-là sont des mafieux ! :D

beL 05/12/2012 14:04



Entièrement d'accord !!!  =P



Yosha 03/12/2012 18:19

C'est marrant moi aussi ils m'ont fait penser à deux mafieux... et on n'est pas les seules ! J'aime beaucoup la façon dont tu es parvenue à retranscrire cet univers si particulier. Comme Mamido je
m'interroge sur la suite...

beL 05/12/2012 14:03



Oui ils avaient clairement des têtes de mafieux ! lol. Merci pour ton commentaire ^^


La suite viendra p-e un jour (mais p-e pas la semaine prochaine, vu la photo ;) )



mamido55 03/12/2012 17:15

Je voudrais pas être rabat joie, tu crois qu'ils la laisseront partir?! Préviens moi si tu écris la suite...

beL 05/12/2012 12:49



Ah, tu as mis pile le doigt sur mon hésitation. Au début ça ne devait pas tout à fait se terminer comme ça... en fait j'ai enlevé la phrase qui disait que les deux parrains ne se doutaient pas
que c'était pour ce soir. Et que donc elle avait un peu plus de "liberté" pour s'en aller. Si j'écris la suite je te préviendrais, pas de soucis ;)