Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 07:18

L'inspiration avec la photo de la semaine :

desert.jpg

© Romaric Cazaux

 

Les dunes de sable

sont inimaginables,

indescriptibles par un esprit

au cerveau si petit.

 

Allongé comme je suis

le désert prend vie.

Hommes aux pieds durs

quand on voit ce qu'ils endurent

j'ai envie de m'écrouler

et de me laisser rouler.

 

Mais ce paysage

ressenti jusqu'à mon visage

est si beau, si puissant

qu'il en devient éblouissant.

 

V.

 

La photographie et le texte ne sont pas libres de droit !

Pour retrouver les textes des autres participants, c'est par ici.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Leiloona 10/12/2012 22:11

Vous avez été deux à choisir cette forme de texte ! :D
J'aime bien le rythme qui en découle. ;)

beL 13/12/2012 12:59



Ca se prête bien à l'image ;)


Merci Leiloona !!!



cardamone 10/12/2012 14:24

Oui c'est vrai Lucie, ce poème fait bien écho en moi à mes rêveries sur le désert! Merci Vbel, ton poème est très agréable à lire, faisant naître en nous les sensations qu'il évoque, désir de se
laisser rouler comme un enfant, éblouissement...

beL 13/12/2012 12:58



Je vais aller de ce pas sur ton poème, tu as les mots justes et bien rythmés alors j'ai hâte ^^


Et merci =D



lucie 10/12/2012 10:17

comme cardamone ton texte illustre cet immense qui nous rappelle comme nous sommes petits et cette envie de nous fondre dans les éléments en se laissant rouler du haut d'une dune.

beL 13/12/2012 12:57



J'ai toujours eu envie de me rouler laisser rouler d'une d'une de sable ^^ Mais ça ne doit pas être très agréable, je pense qu'après ça gratte ^^



Yosha 09/12/2012 14:16

C'est vrai que cette photo et ce paysage rendent lyrique ! Très beau poème...

beL 13/12/2012 12:56



Merci =D Je n'étais pas très inspirée et n'avais pas beaucoup de temps, donc c'est un peu bateau...