Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 11:32

derriere-la-haineComme pour  La maîtresse de Rome, j'ai suivi l'avis de Cajou (son billet ici) pour lire Derrière la haine de Barbara Abel. Un titre et une couverture qui laissaient présager de bonnes choses.

 

Un petit aperçu du livre : "D'un côté, il y a Tiphaine et Sylvain ; de l'autre, il y a Laetitia et David.

Deux couples voisins et amis, ayant chacun un enfant du même âge.

Deux couples fusionnels et solidaires qui vivent côté à côte dans une harmonie parfaite.

Jusqu'au jour du drame.

Un tragique accident fait voler en éclats leur entente idyllique, et la cloison qui sépare leurs maisons tout comme la haie qui sépare leurs jardins ne seront pas de trop pour les protéger les uns des autres. Désormais, les seuls convives invités à la table des anciens amis s'appellent Culpabilité, Suspicion, Paranoïa et Haine..."

 

Pour résumer, je peux dire que j'ai bien aimé ce roman, même s'il a manqué quelque chose... de la surprise. Mais je suis assez partagée en me disant que si l'on sait les choses plutôt longtemps à l'avance c'est bien pour une raison (mais comment cela va se passer ? au lieu de l'éternelle question : qui est le coupable ?). Car en effet c'est plutôt un thriller psychologique que Barbara Abel nous offre.

 

Barbara Abel détaille avec une précision et une simplicité qui fait plaisir les états d'âme, sentiments et relations de ses personnages. Ils prennent vie et consistance devant nous. On sent que l'auteur a vraiment axé son roman sur la psychologie et ça fait toute sa force.

 

Par contre il manque un peu de rebondissements (disons qu'on les voit loooongtemps à l'avance). MAIS, et c'est un gros mais, la fin est vraiment digne de ce nom. Barbara Abel est allée au bout de son idée (horrible!) et ça fait plaisir en tant que lecteur ! Même si c'est assez frustrant (on ne ferme pas le livre en étant indifférent !) Enfin le pari du roman noir est réussi, et bravo pour cette fin ! (Je crois que je ne m'en suis pas encore tout à fait remise !)

 

Bref, Derrière la haine est à lire si vous aimez les romans noirs où il n'y a pas de sang mais de la psychologie bien décrite et si vous voulez une vraie bonne fin !

 

V.

Partager cet article

Repost 0

commentaires