Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 19:17

godSavelaFrance.gif

God save la France est écrit par un britanique. Ce livre raconte son histoire : une année à Paris. Le titre originel A year in the merde aurait pourtant tellement plus traduit l'ambiance de ce livre... La quatrième de couverture est, elle, explicite quant à l'ironie et l'humour qui accompagne l'écriture. Un exemple : Paul, le personnage principal, "a bien du mal à s'adapter au pays des suppositoires, des grèves improvisées et des déjections canines". Paul, en plus de nous faire découvrir Paris, nous décrit ses états d'âme et pensées au fur et à mesure de sa découverte des traditions françaises, allant de la gastronomie, à une envie typiquement urbaine (oserais-je parisienne ?) de se relaxer à la campagne, en passant par la séduction française et les bises bien sûr ! 

 

Ce qui m'a particulièment plu dans God save la France, c'est tout d'abord son humour. Un humour à l'anglaise, rempli de cynisme et d'ironie. Stephen Clarke met à jour des particularités françaises, à son niveau de compréhension, ce qui laisse les malentendus s'accumuler pour notre plus grand plaisir de lecteur. Le passage de la description de l'administration est un petit bonheur. Il explique aussi très bien l'acclimatation d'un étranger plutôt difficile, et le retour au pays, pas si facile que l'on pourrait croire. Enfin les difficultés de compréhension entre les personnages parlant anglais et ceux essayant de parler anglais avec l'accent français est propice à rire.

 

Pour finir, lisez ce livre si vous voulez avoir quelques fous-rires et surtout si vous êtes prêts à rire de nous, pauvres français...

 

V.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

V. 06/07/2010 12:45


Un bon livre, c'est sûr. En tout cas de mon avis ! C'est le genre d'humour qui me fait rire : un peu pinçant ;)


beL 05/07/2010 12:58


Quelle critique !! sûrement un très bon livre. C'est marrant de voir comment chaque pays est perçu par les étrangers. Ce serait marrant le même livre, mais écrit par un français et sur l'Angleterre
!!