Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 08:30

Ines_de_mon_ame.jpgHuitième participation au challenge de Calypso "Un mot, des titres" avec cette fois-ci le mot "âme". Je lis très rarement des livres dits historiques, mais pour celui-ci, le résumé me disait bien, sachant que j'allais apprendre beaucoup de choses sur la conquête du Chili, je n'ai pas hésité.

 

Voici la quatrième de couverture d'Inés de mon âme : "Inés Suarez est une héroïne au destin extraordinaire et peu connu. Au milieu du XVIe siècle, cette jeune et belle couturière participe à la conquête du Royaume du Chili. Embarquée pour le Nouveau Monde sur les traces de son mari parti chercher fortune de l'autre côté de l'Atlantique, elle apprend sa mort en accostant au Pérou après une traversée mouvementée. Une nouvelle vie commence : Inés se joint à une troupe de conquistadores en route pour le Chili... Pedro de Valdivia, puis Rodrigo de Quiroga : deux autres hommes, deux autres chances pour construire Santiago et s'acharner à conquérir un nouveau Royaume. Dans ce roman épique, l'amour accorde une trêve à la violence d'une époque historique inoubliable."

 

Comme je l'ai dis plus haut je ne lis quasiment jamais de livres historiques, pourtant celui-ci m'a attiré. Non par sa couverture mais par son résumé, vous en conviendrez ! On suit pendant tout le livre l'histoire d'Inés Suarez, qui part de son Espagne natale pour aller au Chili. Inés de mon âme est raconté sous forme de "lettre" à sa fille, on a donc du recul sur ce qui s'est passé, avec quelques diggressions intéressantes sur d'autres protagonistes. L'écriture était fluide mais malheureusement, je n'ai pas accroché à l'histoire. J'ai eu beaucoup de mal avec les massacres, les pillages, la violence, et surtout le fait que la protagoniste soit du côté des envahisseurs, des colons. Elle-même dit que ce n'est pas bien, mais voilà elle ferait tout pour rester au Chili...du coup je ne me suis attaché à aucun des personnages, ce qui est très dommage... en même temps je crois que je ne pourrais pas être d'accord avec ces pratiques.


La colonisation est faite au nom de la Religion, et au nom de "civiliser les sauvageons" et l'on s'aperçoit qu'il n'y a que le pouvoir, la gloire et l'argent (l'or) qui intéressent les colons. Au cours de la lecture, je ne pouvais cesser de penser, "mais laissez donc ces indigènes sur leurs terres!", alors forcément cela ne m'a pas aidé à finir rapidement ! Isabel Allende a fait un travail remarquable dans ses recherches et pour étayer son livre, mais le thème ne m'a finalement pas plu du tout (alors que pourtant je savais à quoi m'attendre !) et beaucoup de répétitions non nécessaires à mon avis (c'est toujours du genre on prépare nos troupes, on massacre, ils rispostent, on gagne, on s'installe, il faut recruter plus de soldats, et ainsi de suite) C'est comme regarder un film de guerre : je n'aime pas.


Quant à l'histoire d'amour, elle adoucie un peu les moeurs mais je ne l'ai pas trouvé touchante. J'ajouterais tout de même, que malgré de nombreux points noirs (qui ne concernent que moi !) il y a des passages très bien écrits qui transmettent l'intensité des combats (et ébats).

 

Malgré tout, Inés de mon âme n'est définitivement pas un livre pour moi.

 

V.

 

Inés de mon âme entre dans le challenge "Un mot, des titres" pour la session 8.

Pour voir mon avancée dans les challenges : cliquez sur Challenges.

Challenge Un-mot-des-titres

Partager cet article

Repost 0

commentaires

calypso 17/06/2012 13:08

Trois concours à ne pas rater sur mon blog : http://aperto.libro.over-blog.com !

beL 18/06/2012 15:14



Waouh super ! J'y vais de ce pas =D


Merci pour l'info ^^



Naelline 01/06/2012 22:05

Le premier que j'ai lu (et mon préféré) d'elle, c'était la maison aux esprits. Elle y a mis pas mal de ses souvenirs, et des histoires qu'on lui a raconté, des choses vraies, des légendes de là-bas
etc.

Comme ce n'est pas l'écriture qui t'as dérangé, c'est celui là que je te conseille. Du vécu, et une dose de fiction, pour que ce ne soit pas lourd émotionnellement. M'en vais d'ailleurs de ce pas
le mettre dans la liste des livres que je veux relire (re-relire d'ailleurs).

beL 02/06/2012 10:16



Tu as tout à fait compris mon propos ^^ Merci pour le titre, je le note ;)



Naelline 01/06/2012 14:13

J'avais lu d'autres Allende avant de tenter celui et j'avais beaucoup aimé.

Mais Inès de mon âme, je ne l'ai pas terminé, pas moyen d'accrocher. Sans doute parce que le récit est moins proche d'elle.

beL 01/06/2012 15:18



Ah ça me rassure ! Parce que j'aimais quand même bien certains passages, mais l'histoire en elle-même et les personnages pas du tout. Il faudrait donc que je tente
un autre de ses livres. Merci pour ton message =D



Hanaelle 01/06/2012 11:41

Je pense que j'aurais les mêmes pensées que toi... Je passe sur ce livre donc ^^ Merci !

beL 01/06/2012 11:45



Il vaut mieux oui :D Les conquêtes, finalement ce n'est pas pour nous ;)



calypso 01/06/2012 11:07

Je ne le note pas, hein ! Comme toi, je ne lis pas de livres historiques, et pourtant je suis sûre que ça me plairait.
Merci ! :)

beL 01/06/2012 11:35



Je ne peux pas t'en vouloir de ne pas le noter... il aura au moins eu le mérite de me faire découvrir cette auteure chilienne !