Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 08:03

L-Histoire-d-Anna-T1-La-Declaration-De-Gemma-Malley.jpgVous allez me dire : "quoi encore un livre jeunesse ?" Et oui que voulez-vous c'est un genre que j'apprécie et qui traite de tellement de thèmes différents, de diverses manières que je ne me lasse pas une seconde !

 

Inutile de vous faire patienter plus longtemps, voici la quatrième de couverture:

"Elle aperçut Peter et plissa légèrement les yeux en passant devant lui. C'est seulement lorsqu'il prononça son nom qu'elle s'arrêta, à contrecœur.
"Anna, dit-il tout doucement. Anna Covey"
Elle le foudroya du regard.
"Surplus Anna, rectifia-t-elle. Je te prierai de ne pas utiliser de mots venant de l'Extérieur, et de cesser d'affirmer que tu connais mes parents, vu que en ce qui me concerne je n'en ai pas."
 
Angleterre, 2140.
Les adultes peuvent choisir de ne plus mourir s'ils renoncent à faire des enfants. Anna vit depuis presque toujours au Foyer de Grange Hall, un pensionnat pour les surplus, des enfants qui n'auraient pas dû naître, des enfants dont les parents ont défié la loi en les mettant au monde. Anna n'a plus de parents désormais. Confinée dans l'enceinte du pensionnat, elle travaille très dur, pour effacer leur faute.
 
Anna a tout oublié de son passé. Jusqu'au jour où arrive un jeune garçon qui semble la connaître. Mais qui est ce Peter ? Pourquoi ne la laisse-t-il pas tranquille ? Et pourquoi elle, Anna, se sent-elle soudain si troublée ?
 
A travers l'incroyable histoire d'Anna, et au fil de son carnet, son seul confident, un roman bouleversant sur la vitalité de l'adolescence."

 

Au début, tout commence normalement, avec les codes immuables du genre "jeunesse", un jeune héros, qui ne sait rien de sa situation, va trouver un élément perturbateur lui révélant la vérité. Et malgré le fait qu'on sache plus ou moins comment cela va se finir on se prend au jeu. On veut en savoir toujours plus sur cette "Déclaration", celle qui dit que quelqu'un ne peut pas avoir d'enfants tant qu'il prend le traitement de la Longévité... vous ne voulez pas mourir ? Ce livre vous rappelle que c'est dans l'ordre des choses, qu'il faut savoir laisser sa place aux nouveaux. La déclaration, l'histoire d'Anna est un roman très philosophique, sans en avoir l'air, mais en l'étant plus que d'autres... On se dit qu'on n'est pas si loin que ça de gagner la victoire sur la vieillesse, voire la mort (découvertes scientifiques sur les cellules souches qui "rajeuniraient") et que finalement ce ne serait pas une si bonne chose... la Terre serait en effet surpeuplée, et il faudrait trouver des solutions... La déclaration traite aussi du manque à venir dans le domaine de l'énergie. un livre écologique en somme !

J'ai aimé le personnage d'Anna, assez touchant, même si parfois on aurait envie de la secouer ! Le style d'écriture est plaisant, sans être révolutionnaire. Par contre, point que j'ai vraiment apprécié, ce sont les mots avec les Majuscules, qui reprennent des expressions en les soulignant. "Savoir Où Est Sa Place", être "Utile", "C'était Dans l'Ordre Des Choses", ... des choses que l'on n'arrête pas d'entendre quand on est adolescent.

Ce livre m'a aussi beaucoup fait penser à la période nazie, traquant tous les juifs (les Rabatteurs fouillant partout pour trouver des Surplus), et les méthodes pour y arriver (intimidations, tortures, menaces, ...). Ce roman fait réfléchir et je ne peux qu'approuver et aimer !

 

 

La déclaration, l'histoire d'Anna de Gemma Malley : ôde à la jeunesse, et à la vie.

 

V.

 

La déclaration, l'histoire d'Anna entre dans le challenge "Petit Bac 2012" d'Enna pour la catégorie "prénom".

Pour voir mon avancée dans les challenges : cliquez sur Synthèse des Challenges.

challenge petit-bac 2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires

xxxGalliaxxx 20/06/2012 15:13

Tiens c'est vrai que ça fait penser aux méthodes nazis, je n'y avais pas pensé :)

beL 21/06/2012 09:15



Pour ma part ça m'a sauté aux yeux, et c'est vrai que ça s'intrègre parfaitement à l'histoire.