Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 19:29

les_celibataires.jpgQuelques jours avant de partir en vacances à la plage, je me décide à aller trouver le livre divertissant qui convenait à la bibliothèque. Après quelques minutes de recherches infructueuses, je vois enfin au bout du rayon : ce livre ! Quelle couverture attrayante ! Je lis la quatrième de couverture en vitesse : parfait un livre pour se divertir sans réfléchir !

 

L'histoire raconte comment Cassie, fille adoptive, doit jouer les entremetteuses pour ses frères adoptifs. Chose pas facile pour ces séducteurs, désordonnés et bons à rien. L'histoire manque d'originalité, c'est sûr, mais il aurait pû y avoir quelques surprises... et quelle déception, une fois lues les trente premières pages, de découvrir que tout se passe comme prévu !

 

Inutile de dire que l'histoire était très ennuyeuse, j'ai pensé arrêter de le lire plusieurs fois. Cependant une partie de l'histoire me tenait cramponnée au livre. Celle de la maladie, d'une personne décrite magnifiquement à travers les yeux de la protagoniste principale, qui laisse le reste totalement insipide. Les relations de Phoebe, mère des deux jeunes Ben et Fritz, et mère adoptive de Cassie, avec les autres personnages sont bouleversantes. Je dirais d'ailleurs que pour moi, la protagoniste principale est Phoebe, tout le livre tourne autour d'elle, même si l'histoire est racontée du point de vue de Cassie.

 

Pour finir je dirais que c'est un livre qui "ne casse pas trois pattes à un canard" et plutôt ennuyeux, l'histoire est dépourvue totalement de rebondissements, tout est plat et lisse mais se finit grâce à la description magnifique des sentiments d'une mère pour ses enfants et vice versa.

 

V.

Partager cet article

Repost 0

commentaires