Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 10:41

uglies-t1C'est l'été, et après avoir lu  American psycho, j'avais envie d'une lecture plus "tranquille". J'ai opté pour Uglies de Scott Westerfeld, premier tome de la série éponyme, qui est devenu Best-Seller.

 

Voici un petit résumé de l'histoire : "Dans le monde de l'extrême beauté, les gens normaux sont en danger.

Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s'apprête à subir l'opération chirurgicale de passage pour quitter le monde des Uglies et intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis promis par les Autorités, Tally n'aura plus qu'une préoccupation, s'amuser...

Mais la veille de son anniversaire, Tally se fait une nouvelle amie qui l'entraîne dans le monde des rebelles. Là-bas, elle découvre que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu'un secret d'Etat : une manipulation.

Que va-t-elle choisir ? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection ?"

 

Et oui vous l'avez compris, il s'agit encore de mon genre de prédilection : mélange de dystopie et de science-fiction. J'aime de genre de romans car il amène à réfléchir sur notre avenir, et les débordements que nos choix auront dans le futur.

 

Uglies, de ce point de vue là est très bien réussi et c'est la raison pour laquelle j'ai beaucoup apprécié cette lecture. Celle-ci n'a rien eu d'extraordinaire (on peut soulever parfois des longueurs qui ralentissent le rythme) mais elle a été très agréable. Scott Westerfeld nous offre une réflexion sur la beauté, mais surtout sur les disparités entre personnes. Si nous avions le même physique, nous ne serions ainsi plus jaloux, plus discriminé. Mais bien sûr il y a le revers de la médaille... car l'Opération des 16 ans ne modifie pas que le physique... Et c'est là toute l'intrigue et la réflexion profonde sur la société. Mais cette partie là, je vous laisse la découvrir !

 

Il y a de très bonnes idées, comme les Rouillés, qui sont en fait nous, à notre époque. Et c'est assez drôle d'avoir un point de vue sur nos pratiques actuelles par nos descendants éloignés ! Comme couper des arbres et les brûler pour nous chauffer, quelle idée ! Scott Westerfeld, dénonce à travers son roman notre société de consommation et de l'apparence.

 

J'ai apprécié aussi qu'on ne nous serve pas une héroïne parfaite. Pas sur le physique puisque Tally est par définition Ugly (c'est-à-dire laide), mais surtout sur l'esprit. Elle est souvent déchirée entre plusieurs choix et c'est très intéressant de suivre son raisonnement qui m'est apparu comme logique mais pas forcément respectable !

 

Bref, j'ai beaucoup aimé Uglies, premier tome de la série qui annonce une suite des plus intéressantes !

 

V.

Partager cet article

Repost 0

commentaires