Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 11:41

V : 16/20

J'ai aimé :
- le style d'écriture de Charlotte Brontë. Elle sait nous faire ressentir ce que son héroïne ressent

- le personnage de Jane Eyre : intelligente, honnête, droite, incorruptible, inflexible et à la fois touchante, fragile et émouvante

- la magnifique description des émotions, sentiments, états d'esprit, querelles intérieures de Jane Eyre

- le fait que Jane Eyre possède un esprit d'analyse très poussé sur ses relations avec ses semblables, son interprétation des faits et gestes d'autrui... on voit à travers ses yeux, on vit à travers elle.

- on suit pas à pas le parcours de Jane Eyre: on comprend ainsi pourquoi elle fait tel ou tel choix

- sa relation (et histoire d'amour) avec M. Rochester. On perçoit à travers le détail d'écriture de Charlotte Brontë ce qu'ils ressentent l'un envers l'autre

- les personnages secondaires qui sont très bien traités et utiles à l'histoire

- la fin de l'histoire


J'ai moins aimé :

- la supériorité de Jane et M. Rochester envers d'autres personnages qui m'exaspérait


En un mot : Honnête


Ju :  15/20
J'ai aimé :

- la description du contexte de l'Angleterre de l'époque, typique de la littérature Anglo Saxonne du XIXème siècle
- la détermination de l'héroïne, pas vraiment conforme à l'idéal féminin de l'époque. L'histoire tient en haleine jusqu'à la dernière page, avec des rebondissements surprenants et inattendus

- le style passioné, maitrisé à la perfection grâce à la description des émotions et au contraste de l'écriture entre l'âge adulte et l'âge enfant

- l'identification à l'héroïne, l'attachement et la compassion qu'on lui porte

- l'histoire avec son lot de difficultés quotidiennes décrites parfaitement

- la descritpion des lieux, très précise, on s'y croirait

- la fin inattendue et belle

- une belle leçon de vie : les personnages n'incarnent pas la beauté ni la perfection mais ils sont humains

 

J'ai moins aimé:
- le résumé de l'histoire qui donne la teneur des trois quarts de l'histoire, ce qui freine la lecture
- les descriptions parfois pompeuses

- les 300 premières pages trop longues

 

En un mot : Emouvant


Jo : 16/20
J'ai aimé :
- le style, propre à l'auteur et vraiment contemporain malgré l'époque

- le personnage de Jane Eyre, très moderne, complexe, mais qui donne aussi son côté humain

- la façon dont est décrit le style de vie de l'époque (les différentes castes, le paysage, les mentalités...)

- lorsque l'auteur, à travers ses propos, interpelle le lecteur

- l'histoire d'amour entre Jane et Mr Rochester qui casse un peu les codes de l'époque et ceux des romans d'amour (ils sont beaux, parfaits...)


J'ai moins aimé :
- les descriptions parfois un peu longues

- le fait de ne pas réécrire le nom des villes à chaque fois (on s'y perd un peu)

 

En un mot : Romantique


E :/20.
J'ai aimé :
-


J'ai moins aimé :

 

En un mot :

 

 

C : 15/20

J'ai aimé :

- Le style d'écriture très agréable à lire 

- Les descriptions précises des lieux et des personnages rencontrés même si parfois elles sont "un peu longues"

- Le caractère déterminé de Jane Eyre 

- Le bonheur enfin trouvé et accepté

 

J'ai moins aimé :

- Le manque d'action

- Les quelques longueurs

- Jane Eyre se pose beaucoup trop de questions sur elle même et sur la vie


En un mot : Austère

Repost 0
Published by beL - dans Avis
commenter cet article
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 10:22

V : 16/20

J'ai aimé :
- l'histoire racontée par Mathias Malzieu

- le style d'écriture : poétique

- lire en même temps qu'écouter l'album La mécanique du coeur de Dionysos : riche en émotions

- les nombreuses métaphores tout au long du livre (particulièrement sur le fonctionnement du coeur)

- le sujet des émotions est très bien abordé

- le livre est court : tout ce qui est raconté est utile et intéressant

- les thèmes tels que le rejet, l'abandon, l'adoption sont racontés intelligemment

- la fin qui prend son temps, on sent que Mathias Malzieu ne l'a pas baclée.


J'ai moins aimé :

- on aimerait s'attarder plus longtemps sur certaines choses


En un mot : Poétique


Ju :  15/20
J'ai aimé :
- la manière d'écrire de l'auteur, artiste et poète dans chacun de ses mots

- les figures de styles proliférantes (notamment les métaphores), riches de sens tout au long du roman
- l'originalité de l'histoire, des faits tout droit sortis d'un poème de fiction et pourtant si proches de la réalité

- l'histoire d'amour entre les deux protagonistes, difficile à vivre et pourtant lourde de sous entendus

- les divers thèmes réalistes abordés avec les yeux d'un enfant

- la description des émotions

- l'idée d'écrire un conte pour adultes

  

J'ai moins aimé:
- la fin, trop inattendue


En un mot : Enchanteur

:


Jo : 16/20
J'ai aimé :
- le style d'écriture, vraiment très poétique et original

- l'histoire qui  flirte entre conte et réalité

- les sujets traités, parfois diffciles (le droit à la différence)

- les clins d'oeil sur certains faits historiques

- les personnages et la relation qu'il existe entre eux (amoureuses, mère-fils...)


J'ai moins aimé :
- la fin, un peu décevante pour moi


En un mot : Emouvant


E :16 /20
J'ai aimé :

- le style de l'auteur, fluide
- l'impression d'être dans un poème

- les métaphores tout au long de l'histoire

- les relations, émotions entre les personnages

- le fait qu'on s'attache aux protagonistes assez rapidement


J'ai moins aimé :
-  N'aurais pas imaginé cette fin ...

 

En un mot :  Touchant

Repost 0
Published by beL - dans Avis
commenter cet article
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 18:36

V : 14/20

J'ai aimé :
- un style d'écriture et de forme (police) différents pour chaque protagoniste. L'originalité dans sa forme mérite d'être soulignée

- une histoire, qui se découpe en plusieurs points de vue, plutôt intéressante

- identification plus probable (avec 3 personnages principaux)

- lecture facile

- livre mititant

- réaliste


J'ai moins aimé :

- un personnage manque à l'appel

- certaines longueurs : inutile


En un mot : Inégal


Ju :  9/20
J'ai aimé :
- les différentes histoires qui s'imbriquent entre elles de façon progressive
- les sujets réalistes qui sont abordés


J'ai moins aimé:
- un rythme trop lent
- le caractère trop farfelu de certaines actions

- l'histoire de Lola et son personnage

- les personnages non attachants

- grosse difficulté à se plonger dans le roman car trop plat avec des longueurs inutiles

- révélation trop tardive sur le lien qui unit tous les personnages du roman

 

En un mot : Artificiel


Jo : 14/20


J'ai aimé :
- plusieurs histoires qui s'entremêlent avec un file conducteur

- des personnages attachants, avec des caractères différents
- le côté chick list, mais finalement un peu plus profond que ça

- différent thèmes sérieux abordés tout au long de l'histoire

- style fluide et facile à lire

- les références à la chick list (Kinsella)

- la fin prévisible mais sympa et les fins de chapitres un peu déroutantes


J'ai moins aimé :
- au départ, on ne comprend pas trop quel est le lien entre les personnages et Paddy de Courcy

- on ne rentre vraiment dans l'histoire qu'au milieu du livre

- les noms des personnages, trop bizarre pour certains


En un mot : Surprenant


E :12 /20.
J'ai aimé :
- le style d'écriture de la Chick list, fluide, pas de prise de tête

- le fait que Marian Keyes aborde des thèmes un peu plus serieux (pas forcément le cas dans ce genre de livre)

- le changement de police qui fait la dynamique du livre


J'ai moins aimé :
- le début de l'histoire... j'ai eu du mal à rentrer dedans, un peu confus

- beaucoup de sujets pas forcément essentiels qui trainaient en longueur

 

En un mot :  Mitigé

 

 

C : 10/20

J'ai aimé :

- originalité de la mise en page du point de vue graphique

 

J'ai moins aimé :

- trop de parties superflues qui n'apportent rien à la progression du roman

- difficulté à rentrer dans le livre

- des histoires imbriquées dans l'histoire, un peu pêle mêle!!!

- le lien entre les personnages qui se dessine trop tard

- des sujets importants traités avec trop de légèreté


En un mot : Décevant 

Repost 0
Published by beL - dans Avis
commenter cet article
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 15:43

V : 16.5/20

J'ai aimé :
- original dans l'écriture (style des lettres)
- les auteurs ne racontent que le plus intéressant
- même s'il y a pas de grande intrigue, on ne s'ennuie pas

- on se reconnait très bien en Juliet

- quelques surprises intéressantes

- point de vue particulier sur l'histoire et l'Histoire

- pas courant des livres sur l'APRES guerre

- bonne fin avec style


J'ai moins aimé :

- certains passages énervants


En un mot : original


Ju : 18 /20
J'ai aimé :
- le style épistolaire : suppression des descriptions à rallonge, proche des sentiments des personnages
- on rentre dans le livre facilement
- le contexte de l'après-guerre

- l'idée du club de lecture : clin d'oeil au nôtre

- l'intertextualité : donne envie de relire la littérature anglaise

- le style d'écriture avec un trait d'humour

- personnages attachants

- la vie des insulaires, vraie communauté

- les auteures réussissent à faire de leurs vies banales une vie extraordinaire


J'ai moins aimé:
- trop de personnages avec des noms alambiqués
- impression que les lettres ont toutes été écrites d'une même main

 

En un mot : surprenant


Jo : 12/20
J'ai aimé :
- la période historique : l'après-guerre, période méconnue du grand public
- le personnage de Juliet auquel on s'identifie
- les personnages de l'île qui ont tous une histoire qui leur est propre

- le réalisme de l'épistolarité (commérages, les officiers allemands pas "tous méchants")

- la fin sympathique, même si prévisible

- l'histoire d'Elizabeth, personnage fil d'ariane de l'histoire

- le cercle littéraire auquel on ne peut s'empêcher de s'identifier


J'ai moins aimé :
- trop de personnages, difficile de s'y retrouver

- la mauvaise surprise du style épistolaire 

- il manque un petit quelque chose

 

En un mot : déçue


E : 13.5/20.
J'ai aimé :

- le contexte historique de l'après-guerre
- nous donne envie de découvrir l'île : personnes accueillantes, chaleureuses

- le lien crée par la littérature par les adhérents du club

- la naissance du club de lecture

- les petites notes d'humour tout au long du livre

- la dynamique du livre

- les références à la littérature anglaise

- le titre

J'ai moins aimé :
- le style épistolaire au début, mal à entrer dans le livre

- trop de personnages, du mal à se répérer

- belle histoire mais malgré tout un peu légère


En trois mots : manque quelque chose

  

C : 15/20

J'ai aimé:

- la couverture et le titre

- l'idée du roman sous formea de lettres, ce qui permet d'avoir des points de vue diverses

- description de la vie des insulaires, le fait qu'il soit rélié à la réalité de la guerre et que pour s'échapper ils instaurent un club de lecture

- chaque personnage apporte qqch, histoires d'amitié et de soutient

  

j'ai moins aimé : 

- quelques passages un peu long

  

En un mot : attachant

Repost 0
Published by beL - dans Avis
commenter cet article
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 17:18

V : 16/20

J'ai aimé :
- bonne intrigue, on ne s'ennuie pas
- bien flippant, un vrai thriller
- on sent que l'histoire peut nous arriver
- début prometteur, qui ne nous déçoit pas par la suite
- psychologie intéressante
- le lecteur peut faire du profilage

 

J'ai moins aimé :
- fin trop abrupte


En un mot : trépidant
 

Ju : 15 /20
J'ai aimé :
- intrigue bien ficelée, tient en haleine
- suspence toujours relancé à la fin de chaque chapitre
- les histoires qui s'entremêlent
- personnages surprenants, sombres, mais très humains
- style entraînant et fluide
- début passionnant
- décor bien choisi pour une telle histoire

J'ai moins aimé:
- fin bâclée, trop de questions en suspens
- révélations trop précoces
- rebondissement final inutile
- sujet assez délicat, avec détails trop crus et morbides parfois


En un mot : haletant


Jo : 15/20
J'ai aimé :
- l'intrigue de départ, on rentre dans le vif du sujet
- le style d'écriture, pas de description à rallonge, mais des détails très intéressants
- les personnages qui sont plus ou moins complexes
- le lien avec l'actualité (chômage, famille monoparentale)
- le décor et la découverte du milieu des taxidermistes
- le questionnement au début du livre, qui inclut le lecteur dans l'histoire 
- le suspense, le lecteur est toujours tenu en haleine


J'ai moins aimé :
- la complexité des différentes histoires
- la fin, un peu floue 


En un mot : sympathique


E : 14.5/20.
J'ai aimé :
- le fait que l'on se plonge dans l'histoire dès le début du livre
- les sujets, thèmes actuels abordés

- le fait que l'auteur arrive à maintenir le suspense page après page

- livre dynamique, on s'ennuie pas

J'ai moins aimé :
- la finalité de l'histoire... une impression de fini pour être fini!!


En un mot : dynamique

Repost 0
Published by beL - dans Avis
commenter cet article
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 16:46

V : 9/20

J'ai aimé :
- la fin
- les nombreuses recherches historiques de l'auteur
- certains dialogues

- détails intéressants


J'ai moins aimé :

- le style de l'auteur

- intrique à l'anglaise trop compliquée, parfois incompréhensible

- histoire incomplète

En une phrase : pour public averti (dans le domaine de l'Art)


Ju : 8 /20
J'ai aimé :
- l'idée de l'intrigue
- l'apparence du livre (le titre, couverture et résumé)
- donne envie d'aller découvrir par soi-même la tapisserie de Bayeux

J'ai moins aimé:
- le style trop saccadé
- les sentiments des personnages laissés de côté, on ne s'identifie pas aux personnages
- chaque évènement de l'intrigue qui mériterait d'être creusé n'est que très partiellement abordé
- le lecteur se retrouve ensevelli sous un tas de données trop développées
- l'auteur empile les références pour épater
- on passe d'une époque à une autre sans lien
- dommage de massacrer une histoire qui aurait pu être bien
- l'intrigue n'en est pas une !


En deux mots : trop compliqué


Jo : 9/20
J'ai aimé :
- les références historiques
- Petites notes humoristiques "taupe modèle"
- le résumé de la 4ème de couverture qui présage un très bon livre

- le passage de l'île


J'ai moins aimé :
- le style d'écriture, l'intrigue (qu'il n'y a pas)

- les personnages trop plats, auxquels on ne s'attache pas

- les descritpions à rallonge de la tapisserie de Bayeux
- le nom Wandrille (d'où ça sort ?)
- l'histoire d'amour entre les 2 personnages Péné et Wandrille


En une phrase : "Da Vinci code" raté


E : 9/20.
J'ai aimé :
- les références historiques
- la première impression à la decouverte du livre avec la description de la 4ème de  couverture : donne envie de lire!!
- Adrien Goetz nous donne envie de découvrir la fameuse tapisserie de Bayeux


J'ai moins aimé :
-  intrigue mal ficelée, compliquée et pas logique

-  beaucoup de passages où l'on se perd (dans les époques surtout)


En un mot : déçue

Repost 0
Published by beL - dans Avis
commenter cet article
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 17:08

V : 12,5/20

J'ai aimé :
- l'histoire
- traite de thèmes variés (non enfantin)
- ces thèmes sont très bien abordés (pas de caricatures, pas de naiveté, ni d'extrême gravité)

- on ne s'ennuie pas, on a envie de connaitre la suite

- fin très intéressante

- le chapitre 13

- les personnages (on s'y attache facilement)

- les références culturelles

 

J'ai moins aimé :
- malgré les thèmes abordés, le style d'écriture est trop enfantin pour moi

- éléments qui font ressortir que c'est un livre pour enfants/ados


En un mot : actuel

 


Jo : 13/20
J'ai aimé :
- les 3 orphelins et leur histoire
- le fait que chaque personnage aient leur propre caractère
- le titre qui est tout de suite comprit grâce à Bart

- le réalisme avec lequel est décrit la chimiothérapie

- la fin cohérente 

- traiter des sujets graves dans un livre pour ados


J'ai moins aimé :
- écriture orale

- les stéréotypes homosexuels

- références culturelles datées (lara croft)


En un mot : réaliste


E : 14,5/20.
J'ai aimé :

- les liens fraternels entre les trois orphelins,  tous soudés dans l'adversité
- le personnage de Siméon, son courage face à la maladie
- le réalisme des faits décrits
- aborde différents sujets de société (adoption, maladie, homosexualité...)
- on s'attache vite aux personnages
- l'évolution des sentiments de chacun

- l'alternance entre humour et sérieux

J'ai moins aimé :
- la photo du livre

- l'écriture parfois trop parlée


En un mot : touchant

Repost 0
Published by beL - dans Avis
commenter cet article
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 17:25

V : 14/20

J'ai aimé :
- les histoires qui s'entremêlent
- les points de vue qui changent en fonction du personnage
- l'évolution du personnage de Joséphine

- le lien (évident) entre l'histoire du livre et le titre

 

J'ai moins aimé :
- on reste sur notre faim (heureusement qu'il y a une suite!)

- Joséphine est beaucoup trop naïve au début

- tous les personnages sont caricaturaux

- le passé de Shirley (et Gary) : rocambolesque (trop pour une histoire qui se veut réaliste)


En un mot : distrayant


Ju : 16/20
J'ai aimé :
- l'ambiance du livre, on n'a plus envie de le quitter
- histoire des plus banales qui peut arriver à n'importe qui, on s'identifie tout de suite aux personnages
- l'enchevêtrement des différents histoires, on ne se doute pas que toutes les personnes se connaissent

- description des relations dans cette famille

- écriture très fluide et agréable

- histoire émouvante avec la destruction et reconstruction des personnages

- on se prend tellement dedans qu'on est déçu quand ça s'arrête

J'ai moins aimé:

- trop moraliste
- beaucoup trop de clichés
 

- quelques détails trop abracadabrants

- le titre intrigue au départ mais ne justifie pas d'appeler le livre comme ça, référence aux crocodiles trop peu  présente pour justifier le titre

- à la fin, personnage dont on se débarrasse un peu trop rapidement


En un mot : frais


Jo : 18/20
J'ai aimé :
- l'histoire et les personnages
- le style de l'écrivain, la façon dont elle a de se mettre à la place de chaque personnage
- tous les personnages sont importants, même les secondaires

- se lit très facilement, très frais

- on s'identifie de près ou de loin aux personnages

- les références au titre, tout au long du titre

- la façon dont Joséphine se bat pour ses filles, pour s'en sortir
- la société actuelle très bien décrite

- la fin


J'ai moins aimé :
- quelques histoires parallèles


En un mot : fabuleux


E : 13/20.
J'ai aimé :

- les vies et histoires entremêlées entre les personnages
- tous les personnages ont l'objectif d'atteindre leur vie idéale (financière, sentimentale, ...)
- roman positif, écriture fluide
- tous les personnages ont leur trait de caractère spécifique
- sentiments des personnages bien retranscrits
- thèmes actuels de la société


J'ai moins aimé :
- aventure trop ordinaire, manque d'action
- personnages un peu trop caricaturaux
- le secret de Shirley un peu trop gros et pas très utile
- le personnage d'Hortense


En un mot : rafraichissant

Repost 0
Published by beL - dans Avis
commenter cet article
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 15:39

V : 19/20

J'ai aimé :
- histoire(s) très prenante(s), on se laisse complètement immerger.
- l'ambiance qui retranscrit très bien la ville de Tokyo, ce qui s'y passe (mots, atmosphère, club à hôtesses, yakusas, kanji, ...).
- l'explication des traditions chinoises et japonaises.

- l'auteure nous apporte au travers du destin de deux personnages, la connaissance du massacre de Nankin pendant l'invasion des japonais.

- la tension ne retombe jamais. La fin est digne du livre, on a toujours envie d'en savoir plus.

- l'alternance des deux histoires est bien réalisée. La fin d'un chapitre nous laisse sur notre faim, mais c'est pour reprendre de plus belle.

- les personnages sont très attachants.

- des tabous sont levés.

- la note de l'auteure avec les recherches réelles qu'elle a fourni pour nous offrir ce livre. Mo Hayder nous donne envie d'en apprendre plus sur l'histoire de Nankin à cette époque là.

- des détails sans importance au début prennent toute leur importance au fil de l'histoire.

- l'évolution des personnages, en particulier de Grey.

 

J'ai moins aimé :
- rien

En un mot : époustouflant.


Ju : 15/20
J'ai aimé :
- style très fluide, bien écrit, entraînant
- histoire qui progresse dans l'horreur, nous tient en haleine.
- personnages assez atypiques, mais personnalités nécessaires pour le livre
 

- fin très surprenante, dont on ne se doute pas un instant.

- enchevêtrement des deux histoires, très bien construit. 

- découverte d'une période historique plus que méconnue.

- descriptions rondement menées.

- le titre du livre qui montre que la ville ne va pas sans l'histoire

J'ai moins aimé:

- intrigue un peu trop simplette.
- très très long à démarrer
.

- les héros qui ne se révèlent que peu à peu. 

- l'histoire passée de Grey trop floue.

En un mot : exaltant.


Jo : 15/20
J'ai aimé :
- l'évolution du personnage de Grey (arrivée d'une fille paumée, jusqu'au dénouement où elle se révèle).
- le rapport entre Grey et Shi Chongming.
- la description de la ville qui est un personnage à part entière de l'histoire.

- le suspense jusqu'au bout, on ne se doute pas de la fin

- l'enchaînement des actions, pas de temps mort.

- l'alternance histoire Grey / Shi Chongming.

- l'Histoire du massacre de Nankin méconnue du grand public, culture générale enrichit.
- la tension sexuelle entre le personnage de jason et de Grey.

- les 2 russes, un peu de gaité dans cette noirceur.

- la façon de décrire les lieux et milieux de l'histoire (hospitalier, club d'hôtesses).


J'ai moins aimé :
- du mal à croire à l'histoire de Grey au départ.
- on ne s'identifie pas aux personnages de l'histoire.

- le personnage de Jason, indispensable à l'histoire, mais exaspérant et dégoûtant.

- la fin du personnage de Grey un peu flou (on aimerait savoir la suite).

- la facilité de certaines actions qui sont peu crédibles.


En un mot : haletant.


E : 16/20.
J'ai aimé :

- le personnage de Grey et sa passion pour Nankin et les hôtesses russes drôles.
- les descriptions de paysages et de la vie dans Tokyo : on s'y croyait (on ne regrette pas le titre du livre...)
- découvrir un passage historique que je ne connaissais pas, Mo Hayder nous donne envie d'en savoir plus sur cette période.
- la peur, les doutes, la vision terrifiante et sombre des habitants de Nankin est très réaliste.
- les passages alternatifs entre le présent et le passé donnent beacoup de dynamisme au livre.
- histoire prenante on veut savoir la suite, on n'est pas déçu de l'avancée et final du livre.
- le style fluide et efficace pour décrire une période dure et bouleversante.


J'ai moins aimé :
- le début est trop long, on aimerait entrer dans le vif du sujet plus vite.
- le personnage de Jason est exaspérant.
- les noms chinois/japonais au début (je m'y perdais un peu).
- j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages, surtout Shi (notamment au début).
- l'histoire très bien ficellée mais au final basée sur une intrigue pas si originale que ça.


En un mot : captivant.

Repost 0
Published by beL - dans Avis
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 17:53

V : 07/20

J'ai aimé :
- les chapitres alternant entre les personnages racontés à la première personne du singulier.
- les histoires qui se rejoignent mais toujours séparées un chapitre sur deux.
- le personnage de César qui apporte un souffle bienvenu au livre.

 

J'ai moins aimé :
- plutôt dur à lire et à suivre.
- histoire(s) ennuyeuse(s). Pas d'action.
- personnage d'Ingrid très énervant.
- histoire trop alambiquée.
- livre existentiel
- pas de notion de temps, on est perdu.

En un mot : Artificiel.


Ju : 11/20
J'ai aimé :
- mots simples qui touchent.
- le personnage de Raoul, qu'on a envie d'aider pour que ses parents ne se séparent pas.
- la vision émouvante de Raoul pour la fée.
 

- sentiments amoureux très bien décrits.

- famille originale. 

- fin difficilement prévisible.

- la rencontre entre Ingrid et Nicolas racontée à rebours.

J'ai moins aimé:

- manque cruel d'action, trop plat et trop long.
- le changement de première personne dérange
.

- je n'ai pas accroché avec la fée. Même si c'est la vision de l'enfant on tombe un peu dans le grotesque. 

- fin baclée.
- histoire trop parfaite pour être vraie.
- dommage qu'on ne sache pas avant ce qu'a Ingrid, elle en devient détestable.
- personnages peu attachants.
- histoire plus que banale.


En un mot : Naïf.


Jo : 12/20
J'ai aimé :
- le petit Raoul très touchant.
- l'histoire fusionnelle entre Raoul et Nicolas, son papa de coeur .
- l'évolution du personnage (sa manière de grandir).

- l'explication du titre, même si elle n'arrive qu'à la fin.

- le quotidien d'une immigrante, dénonciation des conditions de travail dans certains métiers. Le harcèlement des femmes dans leur travail.
- le dénouement.

- le point de vue de deux protagonistes dans la même situation.


J'ai moins aimé :
- départ de l'histoire, on se demande où on va.
- le style, je n'ai pas trop accroché.

- histoire trop réelle, ne fait pas rêver.


En un mot : Indifférente.


E : 12/20.
J'ai aimé :
- le style d'écriture, sans prise de tête.
- le personnage de Raoul, rayon de soleil du livre.
- les liens entre Nicolas et Raoul, touchants.

- le début de l'histoire.
- l'attachement de Raoul pour la fée.

- traite de sujets actuels qui pimentent l'histoire en petites touches.

J'ai moins aimé :
- on ne s'identifie pas aux personnages
- le personage d'Ingrid.
- histoire trop quotidienne, sans rebondissement.
- l'éducation de la fée quasi inexistante.


En un mot : Léger.

Repost 0
Published by beL - dans Avis
commenter cet article