Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 18:16

EtrangeSoeur.jpgJ'ai emprunté ce livre jeunesse en même temps que Les comédiennes de monsieur Racine, mais ce dernier m'ayant plu, j'ai continué avec les tomes suivants Le secret de Louise et Charlotte la rebelle. J'ai donc mis ce roman entre parenthèse et j'ai hésité à le lire... il faut dire que je l'avais pris sur un coup de tête avec son titre plutôt plaisant Mon étrange petite soeur (je n'avais pas vu la suite à ce moment là ^^) et sa couverture attractive.

 

A la lecture de la quatrième de couverture, je me suis dis quel mix entre un peu tout ! A vous de juger : "Prison d'Alcatraz, 1935.
Fraîchement embauché comme gardien-électricien à la prison d'Alcatraz, M. Flanagan entraîne avec lui sur l'île sa femme et ses deux enfants, Caribou (12 ans) et Nathalie (16 ans). Pour la famille, une nouvelle vie pleine de dangers commence.
Ce que souhaite Caribou avant tout, c'est protéger Nathalie, sa grande (petite) soeur autiste et lui éviter l'institut spécialisé.
Ce qu'il voudrait aussi : attirer l'attention de Lola, la peste si craquante qui règne sur sa nouvelle bande de copains.
Ce qu'il désirerait en secret : rencontrer un des prisonniers d'Alcatraz... et pourquoi pas le mythique Al Capone ?
Comment peut-il se douter un seul instant que Nathalie, désespérément fragile, quasiment muette, enfermée dans sa tête, sera celle qui réalisera ses rêves ?"

 

Et à la lecture, tout s'est enchainé et le livre s'est révélé ! Le mélange improbable entre une petite fille autiste, son frère qui nous conte l'histoire et les prisonniers d'Alcatraz fonctionne à merveille ! On comprend pourquoi Mon étrange petite soeur et les prisonniers d'Alcatraz "a reçu le célèbre Newberry Honor Book 2005 et a longtemps figuré sur la prestigieuse liste des meilleurs ventes du New York Times" ! Gennifer Choldenko nous détaille avec une précision personnelle l'autisme (on apprend que sa soeur était autiste). On découvre cette "maladie" dont on ne connaissant pas le nom à l'époque du livre (1935) à travers le point de vue de Caribou (que l'on pourrait associé à Gennifer Choldenko du coup). Les relations sont décrites avec pudeur et passion en même temps ! Et, en plus, c'est très touchant ! Ce livre est une ôde à la fratrie et à l'amour, qui même s'il est imparfait, permet de soulever des montagnes. Et les prisonniers d'Alcatraz dans tout ça me direz-vous ? Ils ont leur rôle à jouer ;) je ne vous en dirais pas plus pour ne rien dévoiler, mais Gennifer Choldenko a fait de nombreuses recherches, et a même rencontré certaines personnes ayant réellement véçu sur l'île à cette époque là. Voilà peut-être ce qui rend ce livre si particulier : la fiction est dosée parfaitement pour s'intégrer à la réalité. Moi qui était partie avec un sentiment mitigé sur ce livre, me voilà très agréablement surprise : ce roman brille par son originalité !

 

Mon étrange petite soeur et les prisonniers d'Alcatraz est une très belle histoire ! J'ai été emballée !

 

V.

 

PS : maintenant j'ai envie de lire plus de livres sur Alcatraz et Al Capone, donc n'hésitez pas à me faire des propositions de livres...

Repost 0
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 08:11

CharlotteLaRebelleLes tomes se suivent et ne se ressemblent pas ! Charlotte, la rebelle est la suite des tomes  Les comédiennes de monsieur Racine et  Le secret de Louise de la série Les Colombes du Roi-Soleil d'Anne-Marie desplat-Duc.

 

Ce tome raconte, comme son titre l'indique, le destin de Charlotte après son évasion de la Maison Royale de Saint-Cyr.

 

J'ai énormément apprécié Charlotte, la rebelle. Non seulement parce que j'aime ce personnage mais aussi parce que son histoire est remplie d'action, d'aventure et de prises de risques. Charlotte est huguenotte (protestante), et l'on voit à travers elle comment Louis Le Grand a fait des ravages parmi les familles de la même religion (conversion TRES forcée par de multiples moyens). Je ne peux pas tellement vous en dire plus sans révéler des éléments de l'intrigue, mais en tout cas pour l'instant c'est le tome que j'ai préféré ! J'ai bien aimé aussi la cour faite à Charlotte de deux gentilhommes... qui était parfois assez drôle... Les mots utilisés et les tournures de phrases nous mettent directement dans l'ambiance.

On ne sait pas du tout ce que deviennent les autres jeunes filles à Saint-Cyr, sauf à la toute fin du livre, et me voilà encore impatiente de continuer par La promesse d'Hortense (je ne sais pas encore si ce sera tout de suite ou si j'arriverais à attendre ^^).

 

Pour être brève : Charlotte la rebelle est un tome à lire !

 

V.

Repost 0
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 18:13

secretLouise.jpgChose promise, chronique à l'arrivée ! Et oui quelques jours après  Les comédiennes de monsieur Racine, me revoilà avec Le secret de Louise, deuxième tome de la saga Les Colombes du Roi-Soleil d'Anne-Marie Desplat-Duc.

 

Ce tome, comme son titre l'indique, est basé uniquement sur le personnage de Louise, dont on ne savait presque rien à la fin du premier tome. Louise, quitte Saint-Cyr et se retrouve demoiselle d'honneur (grâce à sa magnifique voix) auprès de la Reine d'Angleterre en exil en France...

 

J'ai apprécié Le secret de Louise, car l'histoire est racontée par elle-même et le lecteur en sait enfin un peu plus sur sa personne, et son passé. J'ai bien aimé aussi les petites références au tome Les comédiennes de monsieur Racine, en se basant cette fois-ci du point de vue de Louise. On connait enfin ses sentiments quand son "secret" est révélé !

Par contre, j'ai trouvé dommage qu'on ait aucune nouvelle des autres protagonistes du premier tome. Sauf Charlotte, qu'elle croise trente secondes... mais trentre secondes qui donnent envie de lire le troisième tome : Charlotte, la rebelle !

Le secret de Louise est une bonne suite, on a toujours des éléments de l'Histoire de France distillés sans en avoir l'air dans l'histoire du roman. Mais cette fois-ci je n'ai pas été vraiment prise dans les évènements de Louise et parfois l'histoire s'enlise un peu... Cependant, rien de grave, et cela ne gâche absolument pas l'envie de lire d'autres tomes...ce serait même le contraire car je veux savoir maintenant ce que deviennent toutes ces jeunes filles à la sortie de Saint-Cyr !

 

En bref, pour ceux qui ont aimé Les comédiennes de monsieur Racine. Pour les autres, commencez donc par le premier tome ^^

Le troisième tome : Charlotte, la rebelle m'attend, je fonce donc le lire ! Charlotte étant mon personnage préféré, j'ai hâte !

 

V.

 

PS : Ce livre a failli être dans la session 4 du challenge "Un mot, des titres" mais impossible pour moi d'attendre le 1er décembre pour publier car le troisième est en route ;) Vous aurez donc un autre livre "secret" !

Repost 0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 09:35

songe.gifPour ma troisième participation au challenge "Un mot, des titres" de Calypso, j'ai choisi de lire une pièce de théâtre de William Shakespeare : Le songe d'une nuit d'été. C'est le premier mot où je trouve de tête le titre (sans la fonction recherche de Livraddict ou de ma bibliothèque) ! Je ne suis pas peu fière de moi ^^ Il faut dire que j'avais adoré Hamlet et Othello ! C'est aussi la première fois que je lis un auteur que je connais dans ce challenge.

 

Le songe d'une nuit d'été est une pièce plutôt fantaisiste qui parle d'amour. Un quatuor amoureux. J'explique : Lysandre et Démétrius sont tous deux amoureux d'Hermia. Celle-ci aime en retour Lysandre mais son père refuse qu'elle l'épouse et veut Démétrius pour gendre... et en plus de tout cela Héléna, amie d'Hermia aime Démétrius. Vous suivez ?

 

Je remarque que j'aime toujours autant la plume de Shakespeare ! Le titre est lui-même très poétique. Le songe d'une nuit d'été : j'adore ! Ca faisait un moment que je voulais savoir ce que racontait cette pièce !

Malgré les trois premiers actes très prenants, j'ai trouvé les deux derniers plutôt décevants... non pas à cause de l'écriture mais pour l'histoire. On se demande à quoi tout cela rime... on a tout de même une réponse dans la dernière réplique de la pièce, et cela sauve la pièce. Je préfère sans aucun doute les tragédies de Shakespeare à ces comédies (même si celle-ci n'est que la première que je lis). J'aimerais aussi savoir s'il a écrit Le songe d'une nuit d'été avant ou après Roméo et Juliette car un passage m'a fait beaucoup pensé à cette pièce. Si quelqu'un a l'information : je suis preneuse !

 

Bref, toujours un style très poétique mais l'histoire a du mal à suivre... Cependant, malgré cette petite déception, j'ai toujours autant envie de lire Roméo et Juliette et Macbeth !

 

V.

Repost 0
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 19:29

colombes_racine.jpgJ'avais envie de lire Les Colombes du Roi-Soleil depuis la deuxième session du challenge "Un mot, des titres" où le mot était "soleil" mais je m'étais redirigée vers La Reine Soleil de Christian Jacq à ce moment là. Mais je n'ai pas oublié ce titre et me voilà lancée dans la saga d'Anne-Marie Desplat-Duc !

Voici la quatrième de couverture du premier tome intitulé Les comédiennes de monsieur Racine : "Le célèbre monsieur Racine écrit une pièce de théâtre pour les élèves de madame de Maintenon, les Colombes du Roi-Soleil. L'occasion idéale pour s'illustrer et, qui sait ?, être remarquée par le Roi. L'excitation est à son comble parmi les jeunes filles. Y aura-t-il un rôle pour chacune d'entre elles ?"

J'ai accroché tout de suite à l'histoire racontée par Anne-Marie Desplat-Duc et on s'attache très vite à ces jeunes filles de Saint-Cyr. Elles qui sont élevées, sans laisser paraître émotions personnelles ni attachement, doivent jouer une scène de Racine au théâtre. Elles rencontrent alors le monde fascinant du règne de Louis XIV... On trouve dans ce premier tome des héroïnes aux caractères très différents. Charlotte, huguenotte est rebelle et refuse de se plier aux conventions, Isabeau est tout en retenue mais fait preuve d'humour et de solide amitié et Hortense, même si j'ai eu du mal avec elle au début, est très prude et obéït à ses supérieures (au risque d'horripiler Charlotte!) et Louise, est très ... secrète (on n'en sait pas beaucoup sur elle). Un petit parallèle que je ferais ? C'est entre Hortense et Jane Eyre, qui ont toutes deux une foi immense, avec un caractère très strict que l'Amour vient troubler...
Les Colombes du Roi-Soleil, en plus d'être un simple roman, nous renseigne par petites doses sur l'Histoire (on en apprend plus sur le règne du Roi-Soleil, et sur le dramaturge Racine). Tout est écrit "en douceur" pour nous parler des guerres de religions, des mariages arrangés, et des morts prématurées... mais sans appitoiement. Un petit exploit je pense !

Autant vous dire que les 200 pages passent à une vitesse folle ! Voilà pourquoi j'ai emprunté, directement après ma fin de lecture des Comédiennes de monsieur Racine, les tomes 2 et 3 ! Vous aurez donc très prochainement la suite de mes avis sur Le secret de Louise et Charlotte, la rebelle.

En bref, Les Colombes du Roi-Soleil : Les comédiennes de monsieur Racine est un excellent roman jeunesse !

V.

Repost 0
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 19:44

SixiemeCommandementJ'ai lu Le Sixième Commandement de William Muir dans le cadre d'un partenariat entre Livraddict et les éditions Folio. Un grand MERCI à tous les deux pour m'avoir fait découvrir ce roman !

 

Bien que le titre soit très explicite, Le Sixième Commandement en référence à "Tu ne tueras point",voici la quatrième de couverture qui donne un aperçu de la lecture, : "Vous avez bel et bien voté il y a deux ans au référendum concernant la peine de mort. Vous avez voté en sa faveur et vous saviez que vous pourriez à un moment quelconque être appelé à intervenir au cas où une éxecution aurait lieu.
Jusqu'à ce qu'il soit convoqué au ministère de la Justice, William Riley menait une petite vie tranquille, sans grand intérêt : il s'occupait de sa fille un week-end sur deux, allait au pub avec son meilleur ami, faisait des rencontres d'une nuit...Et soudain, coup de tonnerre : il doit participer à la pendaison d'un meurtrier ! Riley, pour la première fois de sa vie, va devoir affronter les conséquences des ses actes."

 

Tout d'abord je trouve le thème très intéressant : il amène à réfléchir tant sur la peine de mort que sur le choix (et les conséquences) de ses actes. En effet, Riley a voté pour la restitution de la peine de mort en Grande-Bretagne et il doit maintenant assumer son choix car il est appelé pour l'exécution du condamné à mort ! Sa première réaction a été de se dire « mais ça n'est pas possible !» et pourtant... tout indique qu'il sera un jour bourreau.

J'ai beaucoup aimé la réflexion que l'auteur amène, en effet comment un peuple a pu voté pour la peine de mort ? Et au fil des explications, on comprend le cheminement de la pensée et cela fait peur ! On se dit que le référendum même est possible... William Muir, malgré sa position contre la peine de mort (je l'ai ressenti comme ça), détaille quand même les arguments « pour » et cela est d'autant plus intéressant à lire.

Le style de l'auteur est très facile à lire et on se laisse emporter dans cette histoire... par contre certains passages sont plutôt inutiles (ils sont là pour montrer l'inconscience du personnage par rapport aux conséquences de ses actes mais je les ai trouvé plutôt ennuyeux, et cela aurait pu être raccourci). Je parle ici de scène de sexe, qui relayent le rôle de la femme à celui d'objet et là pour la femme que je suis ça passe mal... Malgré l'histoire très prenante je n'ai pas pu m'identifier au personnage, que j'avais parfois envie de frapper (oups non à la violence, pardon !)

 

Bref, une histoire qui amène à réfléchir : à découvrir si un personnage "rustre" ne vous rebute pas ! A lire absolument pour se confirmer de voter « non » à une telle loi !

 

V.

 

PS : cette histoire m'a fait beaucoup pensé au mange Ikigami. Ce manga détaille comment la société japonaise a installé un système où certains citoyens sont mis à mort entre 18 et 24 ans (au hasard ! c'est prévu depuis qu'ils ont 6 ans !) pour le bien collectif. Un très très bon manga qui lui aussi est propice à la réflexion !

Repost 0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 13:40

9782702139042.jpgEt oui, un livre, qui, une nouvelle fois raconte l'histoire d'une seule personne (et qui d'ailleurs est toujours en vie, contrairement au précédent livre Madame Du Barry ^^). Le titre vous dit certainement quelque chose, puisqu'il a été adapté pour le cinéma, avec Julia Roberts dans le rôle titre. Je n'ai pas encore vu le film, car j'ai d'abord voulu connaître le style de l'auteur et voir la façon dont elle parle de sa vie !

Avant de vous faire part de ma critique, ce serait peut-être bien de vous résumer l'histoire !  Qui n'a jamais souhaité un jour tout quitter et partir à l'autre bout du monde ? Et bien c'est ce que décide Liz Gilbert. Après une nuit à pleurer dans sa salle de bain, un divorce difficile et une liaison qui ne la mène à rien, elle décide de s'offrir une année sabatique à travers le monde. Là, où l'auteur a une idée originale, c'est de découper son livre en 3 parties :

- mange : elle part 3 mois en Italie pour déguster les spécialités culinaires et apprendre l'italien. 

- prie : elle décide de se convertir à la religion hindouiste et part méditer dans un ashram pendant plusieurs mois.

- aime : je pense que le mot parle de lui-même et qu'il n'y a pas besoin de plus d'explication !

Voilà pour le petit résumé, je peux maintenant passer à la critique : quel bonheur de découvrir une personne qui ose franchir le pas et tout quitter pour apprendre à se connaître. Honnêtement, je ne connais pas beaucoup de personnes qui en aient fait autant. Ensuite, j'ai aimé la façon dont Liz nous raconte son expérience et nous fait partager son histoire. On voyage avec elle et on a qu'une envie découvrir l'Inde et les fameux petits restaurants qui lui font prendre ses 10 kilos !

Au final, un très bon livre, qui mérite d'être lu et qui remonte le moral, si l'on est un peu déprimé (je vous rassure ce n'était pas mon cas).

à bientôt

Jo

Repost 0
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 08:00

le_puits_des_histoires_perdues.jpg

Et voilà la suite de la saga "Next" ! Le puits des histoires perdues est le troisième tome après L'affaire Jane Eyre et Délivrez-moi ! de Jasper Fforde. Ayant adoré les deux précédents, je ne pouvais pas ne pas lire Le puits des histoires perdues ! Pour ceux qui n'auraient pas lu le début des aventures de Thursday Next : je vous recomande de ne pas lire la suite de mon article afin de ne pas vous dévoiler certains détails de l'intrigue.

 

Thursday Next, n'a toujours pas réussi à faire revenir son mari Landen de l'éradication. Et elle est toujours en fuite devant Goliath... C'est ainsi qu'elle se retrouve dans Le puits des histoires perdues dans un mauvais thriller avec tout un tas de problèmes qui s'accumulent et qui la mettent en danger. C'est le cas notament d'Aornis qui est prête à tout pour se venger de la mort de son frère Hadès.

 

Côté intrigue, je reconnais qu'elle ressemble beaucoup au deuxième tome Délivrez-moi !. Thrusday se retrouve dans le monde des livres à la recherche de son mari tout en travaillant pour la Jurifiction. Mais la lecture de ce tome a été un plaisir, comme pour les deux premiers. Jasper Fforde n'a pas son pareil pour croiser certains personnages et leur donner vie en dehors de leur livre. C'est le cas de Miss Havisham issue du livre Les Grandes Espérances de Charles Dickens qui anime une réunion "maîtrise de la colère" chez Les Hauts de Hurlevent de Emily Brontë avec Heatcliff, Catherine et tous les autres. Ce passage est une pépite ! On sent que l'auteur nous transmet sa passion de la littérature, tout en nous dévoilant de manière humoristique et détournée les travers de celle-ci. On prend plaisir à voir Thrusday affronter le vyrus orthografique, en essayant de sauver le Monde des Livres soumis à UltraWorldTM (société qui propose une "expérience ultime" de la lecture : imaginez-vous si des odeurs sortaient d'un livre par exemple !).

Les coulisses des livres, de l'écriture, de la naissance des personnages nous sont contés très poétiquement et métaphoriquement par Jasper Fforde. Un auteur qui aura toujours mon admiration !!!

 

Un tome pour les amateurs de littérature et les friands d'imagination (comme tous les autres d'ailleurs ;) )

 

Le quatrième tome Sauvez Hamlet ! est sur ma liste, et la lecture est prévue très prochainement (j'essaie de faire durer le plaisir tant bien que je peux). C'est d'ailleurs pour ce futur tome que j'avais lu Hamlet de Shakespeare, que j'avais adoré !

 

V.

 

Repost 0
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 09:45

3005703057_1_3_Za7SSt9A.jpgChangement de registre pour ce nouveau livre, ce n'est ni un thriller, ni un chick lit, ni un roman policier, cela pourrait être un roman historique, mais non, c'est une biographie ! Ca y est je saute le pas et me lance dans un genre qui m'était encore pratiquement inconnu il y a 15 jours !

Malheureusement, ce n'est pas ce à quoi je m'attendais, malgré la vie passionnante de Madame Du Barry, Jeanine Huas, ne parvient à nous faire aimer le livre et je pense qu'il est davantage destiné à des recherches documentaires qu'à un livre de chevet. Je me suis tout de même bien cultivée et pu apprendre de nombreuses choses sur la vie de Madame Du Barry. Cette femme, née d'une mère couturière et d'un père moine devient la favorite du roi Louis XV juste après Madame de Pompadour, une ascension fulgurante dans l'echelle sociale, un destin incroyable, qui malheureusement se terminera sur l'échafaud en 1793.

A tous ceux qui aimeraient en savoir un peu plus sur cette époque, je vous recommande ce livre, car il est très complet. Jeanine  Huas a certainement du faire de nombreuses recherches, car on sent l'exactitude de ces propos à travers son écriture. Dommage, que l'on ne puisse pas s'attacher aux personnages !

à bientôt

Jo

Repost 0
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 11:14

9782749911090.jpgPour tous ceux qui ont lu Dracula de Bram Stoker, ne vous êtes-vous jamais demandé ce que les personnages étaient devenus, après cette fameuse chasse au monstre ? Plusieurs auteurs ont tenté d'y répondre, mais aucun n'a retenu l'attention comme ce fut le cas pour Dacre Stoker. Stoker ? Ce nom vous dit certainement quelque chose ! Et oui, c'est un descendant de l'auteur de Dracula. On peut donc penser qu'il avait toute la légitimité pour écrire la suite de ce chef d'oeuvre. En commençant ce livre, j'étais à la fois impatiente et sceptique, que pouvait-on ajouter de plus à l'histoire originale ? Et bien, en fait un tas de chose, vous trouverez ci-dessous le résumé de la 4ème de couverture qui est vraiment très bien faite et qui donne vraiment envie de lire le livre :

"En 1888 un groupe de six intrépides a réussi à détruire Dracula aux portes de son château de Transylvanie. Vingt-cinq ans plus tard, ils se sont dispersés mais le souvenir de cette périlleuse aventure où l'un d'eux a laissé sa vie les poursuit. Combat quasi mystique contre les forces du mal, vengeance d'amoureux endeuillés ou inextinguible jalousie : les raisons mêlées de leur acte continuent de perturber leur existence et la disparition du prince des ténèbres n'a pas apaisé leurs tourments. Une mort inexpliquée devant un théâtre parisien et un deuxième assassinat d'une effroyable cruauté au coeur de Londres vont réveiller la peur. Du Quartier latin à Piccadilly, l'ombre de Dracula semble à nouveau planer... Les héros d'autrefois devront faire face à un ennemi insaisissable aux attaques sournoises ou d'une violence inouïe, mais aussi à leurs propres démons. De quoi brouiller les pistes et troubler les esprits, dans une intrigue menée avec maestria qui ressuscite le fantasme et la malédiction de l'immortalité."

Une seule chose sera à retenir dans cet article, si vous avez lu Dracula de Bram Stoker, ne vous privez surtout pas de lire Dracula l'immortel de Dacre Stoker. Nous voyons très bien tout au long de notre lecture, que des recherches ont été effectuées, il y a une cohérence dans l'histoire et j'ai trouvé l'idée excellente d'intégrer son propre arrière grand oncle à l'histoire, ainsi que le mystère de Jack l'évantreur. Pour les plus fans d'entre nous, certains y découvriront même quelques petits clins d'oeils à l'oeuvre originel. Dans tous les cas l'auteur reste extrêmement fidèle à l'histoire et je ne suis pas surprise qu'il est eu l'aval des 70 héritiers de Bram Stoker.

à bientôt

Jo

Repost 0