Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 09:20

fille_directeur_cirque.gifUn an déjà que le challenge de Calypso "Un mot, des titres" a commencé. et voici ma 9ème participation avec La fille du directeur de cirque de Jostein Gaarder. Ce que j'aime avec ce challenge c'est qu'il me permet de découvrir des livres, que je n'aurais sûrement pas lus comme ça... Cela a été encore le cas, puisque cette fois-ci je découvre un auteur norvégien Jostein Gaarder (assez connu, mais que je ne connaissais pas du tout...) et qu'il s'agit dune lecture, d'un genre assez rare "philosophie".

 

Pour preuve une quatrième de couverture intrigante : "Petter, surnommé L'araignée, invente dus histoires pour les romanciers en panne d'inspiration. Il devient riche et puissant, clone gênant.

 

La Fille du directeur du cirque, c'est l'histoire de quelqu'un (l'auteur du Monde de Sophie, Jostein Gaarder) qui raconte à quelqu'un (le lecteur) l'histoire de quelqu'un (l'araignée), racontant une histoire à quelqu'un (X, l'écrivain), lequel la re-reraconte à quelqu'un (le lecteur fictionnel).

 

Mais qui veut donc éliminer l'araignée ?"

 

Lire ce petit paragraphe m'a amusé, j'aime qu'un auteur joue avec les mots et les tournures de phrases. Au début, j'étais toutefois inquiète de ne rien comprendre... et il faut dire que le début n'est pas des plus faciles, ni des plus intéressants... mais une fois que l'on a compris que Jostein Gaarner nous offre, à travers son personnages de multiples histoires imbriquées, alors là toute la complexité et la grandeur du récit se révèle à nous. C'est comme quand on fait un puzzle, au début on a le sac où toutes les pièces sont mélangées, mais après on commence par faire le tour, et les pièces se mettent petit à petit en place.

 

Tout au long du récit, nous avons une réflexion sur la question de l'écriture et de l'imagination (qu'est-ce qui fait que quelqu'un est écrivain ?) Petter n'arrête pas de raconter des histoires, mais ses histoires vont le rattraper et rejoindre la réalité. C'est assez dur à comprendre comme concept mais ça fonctionne plutôt bien ici. Le titre, assez excentrique, est expliqué et détaillé d'une manière originale. Il n'y aurait pas eu de meilleur titre je pense.

 

De plus, nous avons aussi matière à réfléchir sur la mémoire et la conscience avec le Mètre, sorte de Jiminy Cricket, et la place de la culture aujourd'hui. On "vend" de la culture, la culture est devenu un produit que l'on peut consommer, voire abuser. J'aime assez cette phrase "Nietzsche comparait l'homme qui a ingéré trop de culture à un serpent qui a englouti un lièvre et reste à somnoler au soleil, totalement incapable de se mouvoir".

 

Quelques bémols toutefois à cette lecture plus qu'agréable. Je ne sais pas si cela est fait exprès ou non, mais on devine assez tôt comment l'histoire va se finir... ça a été le cas pour moi et du coup on se demande quand la "révélation" va être faite. Le côté norvégien a aussi posé problème, car parfois je ne comprenais pas à quoi il était fait référence (heureusement il y avait quand même de temps en temps une note utile du traducteur !)

 

Bref, j'ai été agréablement surprise par Jostein Gaarder qui nous offre une réflexion, un livre philosophique accessible avec La fille du directeur de cirque.

 

V.

 

La fille du directeur de cirque  entre dans le challenge "Un mot, des titres" pour la session 9 ainsi que dans le challenge "Petit Bac 2012" d'Enna pour la catégorie "sport/loisir".

Challenge Un-mot-des-titreschallenge petit-bac 2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires

isallysun 19/07/2012 21:56

Juste parce que tu mentionnes un côté norvégien, je suis intriguée! J'espère que les NDT passeront outre mon inculture!

beL 20/07/2012 10:28



Heureusement que les NDT étaient là, mais elles ne sont pas partout, du coup parfois je suis passée à coté de références... mais le récit est bien fait et on peut tout à fait comprendre !!! (je
parle ici que de quelques fois). Si tu te lances, je veux bien ton avis =D



cartonsdemma 17/07/2012 17:51

Ce titre me tente bien, voilà un côté que j'apprécie beaucoup dans le challenge de Calypso: découvrir des livres dont on n'a pas encore entendu parler. Par contre la liste à lire grandit à vue
d'oeil!!

beL 19/07/2012 11:30



C'est tout à fait ça !!! J'ai encore des titres en tête retenus dans les sessions précédentes ;)



calypso 16/07/2012 13:43

Je pourrais moi aussi me laisser tenter par ce titre, rien que pour la 4ème de couverture !
Merci ! :)

beL 16/07/2012 15:47



Oui j'aime bien les choses alambiquées ;) Laisse toi tenter ^^