Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 11:33

41GcbkDKrAL._SS400_.jpgEt une nouvelle critique, une !!

 

Maintenant que je suis lancée, on ne peut plus m'arréter. Depuis le temps que je voulais lire ce livre et que je le repoussais (au moins bien un an et demi), mais ça y est, c'est fait !

 

Petit résumé : l'histoire classique de 3 jeunes femmes, la trentaine, New-yorkaises, qui se retrouvent avec des problèmes de coeur, de travail, mais dont l'amitié qui les unit va les aider à surmonter tout ça.

 

La critique maintenant : c'est avant tout une histoire d'amitié et c'est vraiment cela qui m'a plu. Le style est évidemment très fluide. Au départ, je voulais me le réserver pour la plage, mais le format du livre m'a fait changer d'avis. Vous imaginez au milieu de la serviette de plage, de la crême solaire et des lunettes de soleil, un bouquin autre que le format poche, pas possible ! Revenons-en à notre critique : outre le style fluide et l'histoire, j'ai trouvé les personnages vraiment attachants et une irrésistible envie de partir à New-York (mais ça ne vient pas uniquement du livre !). Après ce que j'ai peut-être un peu moins aimé, c'est que l'histoire est vraiment trop ressemblante avec celle de Sexe and the city. Peut-être est-ce un hommage de la part de Lauren Weisberger à Candice Bundshall, mais il est quand même flagrant de retrouver certains éléments similaires (ex : l'amitié des 3 filles, trentenaires, new-yorkaise, l'une d'elle est accro au sexe, l'autre est éditrice (carrie écrit des articles pour un magazine féminin)...) Ce ne sont que quelques exemples, mais je trouve qu'il est quand même bien de le faire remarquer, non ? Certaines personnes ayant lu les deux livres seront peut-être d'accord avec moi ou non, en tout cas le débat est ouvert ^^.

 

La fin est sympa, bien sûr, je n'en dirai pas plus, suspense oblige, car il y a bien quelque chose que je désteste, connaître la fin d'un livre ou d'un film avant de le regarder ! Dans tous les cas et pour conclure, ce fut un bon divertissement, parfait pour mes trajets quotidiens de bus.

 

A noter quand même : nos lectures réflètent vraiment notre personnalité. N'avez-vous jamais remarqué comment les gens vous regardent lorsque vous lisez par exemple Les hauts de hurlevent (la critique sera pour une prochaine fois) ou un bouquin de style ancien et lorsque vous passez à Sophie Kinsella, un magazine féminin ou du Marc Lévy ! Si vous ne vous en êtes jamais rendu compte, pensez-y la prochaine fois !

Partager cet article

Repost 0

commentaires